Gefängnis



 

 
 Nuit noire et frayeurs • Midnight et Grim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




Rêveur
avatar
Rêveur


Feuille de personnage
ÂGE: 25 ans
OCCUPATION : Explorateur
ADHÉSION : Rêveurs


INSCRIPTION : 28/07/2014
MESSAGES : 43
HAUT-FAITS : 1
SEXE : Féminin

MessageSujet: Nuit noire et frayeurs • Midnight et Grim   Jeu 7 Aoû - 2:57


Nuit noire et frayeurs.




Rencontre avec Midnight,
dans un charmant cimetière.


    La nuit était fraîche, et sombre, comme toutes les nuits. Même légèrement effrayante. C'est ce que je me suis dit, en sortant de la taverne. Oh, je ne pouvais pas savoir, mais effrayante, elle allait l'être, oui.
    Je commençais à marcher, un peu à la hâte, n'aimant pas m'attarder dans les ruelles de Close la nuit tombée. Et ce jour-là, enfin, cette nuit-là, j'ai particulièrement bien fait de presser le pas.


    Je tournais au coin d'une rue, après être sorti de la taverne, quand soudain des bruits de pas rapides parviennent jusqu'à mes oreilles. Je parviens à dénombrer deux personnes, marchant rapidement, et qui viennent dans ma direction. L'appréhension me gagne, celle de me retrouver la cible de personnes qui voudraient ma peau et mon argent. J'essaie de chasser cette paranoïa de mon esprit, mais, dans le doute, je bifurque brusquement dans la première ruelle que j'aperçois à ma gauche.
    Au moment où je m'y engage, mon regard se tourne vers l'arrière, et ce que je vois mes glace le sang et confirme les doutes. Deux individus, l'air peu commode l'un comme l'autre, la lame d'un couteau brillant de leurs mains et la promesse d'une mort douloureuse sur leurs lèvres, se dirigent dans ma direction. Je sais pour sur que je suis leur cible quand je vois l'un des deux pointer la ruelle dans laquelle je m'engage.
    Ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'aucune des ruelles du Quartier Noir ne m'est inconnue, et que je me fais un plaisir de les semer dans ce dédale. Je commence donc à courir, faisant en sorte que les semelles fassent le moins de bruit possible sur le sol partiellement terreux, mais aussi, par endroits, pavé. Il ne faut pas qu'ils puissent me repérer au bruit.
    Je bifurque encore à droite, puis à gauche, et encore à droite. L'obscurité et le dédale de ruelles toutes semblables la nuit sont mes meilleurs atouts pour me mener là où je veux me réfugier. Car, même si il y a une grande chance que je les aie déjà semés, je préfère prendre une précaution supplémentaire, et me rendre dans un lieu où leur superstition et leur stupidité les empêcheront de chercher. Car je me dirige vers le cimetière.
    Je ralentis et tends l'oreille. Désormais l'écoute, l'observation et le silence sont mes priorités pour arriver à déterminer où mes poursuivants se trouvent. Mais il ne faut surtout pas que je ralentisse pour autant, car cela pourrait se trouver être une erreur fatale. Mon objectif reste le cimetière.
    L'écoute me permet de savoir que les deux brigands sont assez loin derrière moi, et que je les ai sûrement semés. Mais un autre sentiment s'insinue en moi. Celui d'être observé. Je sens la brûlure d'un regard perçant posé sur mon dos. Et cela le décide encore plus quant à atteindre le cimetière.
    Celui-ci est d'ailleurs tout proche, et je sais qu'une simple volée de marches à monter m'amenera directement devant sa clôture. Je saute par dessus celle-ci aisément, et je m'enfonce dans le cimetière.
    Quelques instants d'un sentiment de sécurité m'envahissent, mais aussitôt cette se station désagréable revient me troubler. Bien que cela pourrait être de la paranoïa, j'ai trop confiance en mon instinct pour ne pas me permettre de vérifier - à nouveau - les doutes. Les yeux scrutent la nuit. Mais en vain. La chose qui l'observe tapie dans l'ombre ne se montre pas. Ami, ennemi ? Je préfère encore l'avoir face à face.

"Qui est là ? Montre-toi, je sais que tu es là. Viens me voir face à face."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Nuit noire et frayeurs • Midnight et Grim   Jeu 7 Aoû - 21:41

Nuit noire et Frayeurs
feat. Grimoald ∞

La nuit c'est ton terrain de jeu, encore plus que la journée. Mais c'est également les bonnes heures pour divers bandits de sortir de leur trou afin d'accomplir leurs objectifs. Ils pillent, assassinent parfois, tout est bon pour eux. C'est le meilleur moment pour accomplir leurs méfaits. Et toi dans tout ça, tu as l'habitude. Ce n'est pas rare qu'en te baladant sur les toits la nuit tombée, tu distingues une personne victime d'agression ou des comploteurs cachés dans l'ombre d'une ruelle. Parfois tu traces, parfois, ils t'intéressent assez pour que tu les écoutes. Comme ces deux là d'ailleurs. Ils sont juste devant toi et semblent suivre quelqu'un... Ils ont trouvé leur cible.

De ton côté, tu restes un moment à leur hauteur sur le toit puis prend de l'avance vers le jeune homme qu'ils ont en vue. En parlant de ce jeune homme... Même de dos, il te rappelle quelqu'un que tu as déjà observé maintes et maintes fois. Son allure t'es familière, les horaires où il sort encore plus. Tu décides alors de continuer à le suivre toi-même jusqu'à arriver à sa hauteur mais toujours sur le toit. Il est plus pré-occupé par les brigands derrière lui que toi de toute manière... Tu le dépasses de ta position puis distingues un peu mieux son visage. Enfin... Juste un peu mieux, ce n'est pas bien éclairé. Tu n'es pas pile en face de lui mais tu es presque sûr qu'il s'agit de ce type que tu t'amuses souvent à stalker. Jamais tu ne t'es révélé à lui, du moins pas encore. C'est le meilleur moyen de rendre une personne paranoïaque.

Lorsqu'il arrive à semer ses poursuivants, on dirait qu'il se sent de nouveau en sécurité. Mais pas pour longtemps. Bien vite, tu remarques qu'il est encore sur ses gardes en sentant ton regard. Autant avancer un peu plus et l'attendre devant... Histoire qu'il ne te prenne pas pour un simple bandit. Tu es loin d'être comme eux. Tu veux juste le rendre un peu plus paranoïaque et lui faire une bonne frayeur. Encore une.

D'après le chemin qu'il emprunte, il se dirige vers le cimetière. C'est avec cette conclusion que tu traces sur les toits pour arriver avant lui à l'endroit prévu. Il n'y a pas à dire, c'est un lieu sinistre la nuit... Mais tu t'en moques. Ce genre d'endroits ne t'effraient pas. Tu te dissimules dans l'ombre puis te cales derrière une tombe, assis, sortant une pomme de tes habits. C'est lorsque tu commences à la déguster qu'il arrive, que tu le vois venir de loin et le fixe de là où tu te trouves. Tes yeux ne le lâchent pas une seule seconde. Toi, tu continues de manger tranquillement même s'il sait déjà que tu es là. La preuve, il te demande de sortir de ta cachette. Comme si tu allais lui faire ce plaisir...

Pour le moment, tu finis ta pomme en voyant qu'il ne bouge plus. C'est lorsque tu as terminé que tu te décides à agir sans pour autant te révéler : Tu balances le trognon de pomme sur le sol devant lui. Pile sous ses yeux. D'ailleurs, il te semble l'avoir vu sursauté rien qu'avec ça. Tu recommences presque juste après en balançant cette fois ce qui se trouve à ta portée. Genre une pierre.

A ton avis, il sait désormais par où tu te caches même si il hésite. Tu en profites pour lancer une nouvelle pierre mais vise cette fois-ci un coin d'ombre derrière lui pour faire du bruit. Comme si il y avait quelqu'un derrière lui et que cette personne était toi. Il va probablement regarder dans cette direction. Tu en profites lorsqu'il tourne la tête et sort enfin de ta cachette pour te pointer pile devant lui. Face à face, comme il le voulait. Enfin presque vu qu'il a encore la tête tournée.

« Bouh. » C'est là que ta voix résonne. Bravo, tu as semble-il réussi à lui arracher un second sursaut. Tu te penches vers lui avec un sourire carnassier aux allures moqueuses. « Ce n'est pas conseillé de se promener seul dans un cimetière... Surtout la nuit. » Tu dis ça alors que ce type est habitué à sortir la nuit, même si ce n'est pas toujours pour visiter des... cimetières. Tu ne sais d'ailleurs pas pourquoi il est venu jusqu'ici. Tu n'as fait que le suivre, deviner, puis le dépasser.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas




Rêveur
avatar
Rêveur


Feuille de personnage
ÂGE: 25 ans
OCCUPATION : Explorateur
ADHÉSION : Rêveurs


INSCRIPTION : 28/07/2014
MESSAGES : 43
HAUT-FAITS : 1
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: Nuit noire et frayeurs • Midnight et Grim   Jeu 7 Aoû - 23:20


Nuit noire et frayeurs.




Rencontre avec Midnight,
dans un charmant cimetière.


    Personne ne répond. Étrange. Vraiment ? Non, pas tellement. Si la chose qui se cache n'est pas sortie avant, elle n'allait pas se dévoiler après. Peur ? Couardise ? Volonté d'effrayer ? Ça pourrait être un psychopathe. Toutes ces pensées me passent par l'esprit. Mais leur cours est soudainement interrompu par quelque chose auquel je ne m'attendais pas du tout. Un trognon de pomme. Sorti de nulle part. Il a atterrit comme par magie à mes pieds, me faisant au passage bien sursauter. Puis une pierre le suit. La surprise reste, mais mes yeux trouvent la zone approximative du jet. Je ne comprend pas vraiment. On dirait que l'on joue avec moi.
    Un bruit derrière moi retient mon attention. Je me tourne, pour constater qu'il n'y a rien. Rien d'autre que l'obscurité qui envahi chaque recoin du cimetière, le rendant plus inquiétant.. Plus inquiétant ? Non, le lieu ne t'a jamais effrayé, Grim. Mais la chose qui te scrute dans l'ombre, qui se joue de toi, elle elle te glace le dos, et te frustre en même temps. Oui, elle ne m'effraie pas au sens qu'elle ne me fait pas trembler de peur. Elle me rend paranoïaque. Tous mes sens sont éveil. J'écoute tellement attentivement la nuit que le propre battement de mon coeur devient perceptible à mes oreilles. Je suis tendu. Prêt à tout.
    ..Mais pas à me trouver, en me retournant, nez-à-nez avec.. Avec qui ? « Bouh. » Je n'en sais rien. Ce que je sais, ce que je devine, c'est que cette silhouette dans le noir, beaucoup trop proche de moi, bien qu'en sursautant j'ai nettement reculé, c'est la chose qui me traque. Qui me scrute. La personne que j'ai appelé de mes vœux, quelques instants auparavant, à sortir de l'ombre.
« Ce n'est pas conseillé de se promener seul dans un cimetière... Surtout la nuit. »
    Tu ne t'y attendais pas, hein ? Non. J'aurais pensé à beaucoup de choses, mais cette remarque me surprend. Peut-être parce que le cimetière ne me dérange pas du tout. Au contraire. Et lui non plus, apparemment. Alors c'est vrai que je saisi mal. Mais je comprends, en fait. Cela aurait dû m'effrayer. En y repensant, c'est une remarque assez effrayante. Mais je ne sais pas. J'étais sous le choc, je suppose.
    J'essaie tant bien que mal de discerner la personne qui me parle dans le noir. Sans succès. J'aurais aimé au moins savoir à quel genre de personne j'allais avoir à faire. Mais impossible. Tant pis.
« Parle pour toi. Je ne suis pas le seul à me balader seul dans un cimetière, de nuit, apparemment. Je peux savoir ce que tu me veux ? »
    Il ne devait pas s'attendre à ça, lui non plus. Tu espères que ce que tu penses discerner dans le noir sur son visage soit de la déception, hein. Et oui. Il m'a causé une bonne frayeur. Mais je n'ai pas envie de jouer à son petit jeu. Oh, c'est sûr, caché dans l'ombre, il reste inquiétant. Qui sait quelle force il a, s'il est armé, s'il est dangereux ? Alors je reste sur ma défensive. Méfions-nous, nous resterons vivant comme ça. Je pourrais me rapprocher de lui, essayer d'affirmer une supériorité, mais je ne suis par assez con pour ça. Je pourrais reculer en arrière, et passer pour un lâche, mais j'ai trop de fierté pour ça. Alors je vais me contenter de rester là, debout, les mains dans les poches de ma veste. C entrave mes mouvements. Mais je veux donner l'illusion d'être à l'aise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Nuit noire et frayeurs • Midnight et Grim   Mar 12 Aoû - 15:49

Nuit noire et Frayeurs
feat. Grimoald ∞

Il est toujours devant toi, mais il a reculé d'un pas. Quel sursaut il vient de faire ! Tu ris doucement et attends au moins une réaction de plus de sa part avant de bouger. Lorsque c'est le cas, lorsqu'il parle, tu t'avances alors un peu plus sans pour autant quitter l'ombre. Il a l'air bien plus assuré que tout à l'heure, d'un coup... On dirait même qu'il n'a plus peur. Quel dommage. Tu es un peu déçu, tu dois bien l'avouer, que ce type ne soit pas plus paranoïaque que ça. Enfin si, il l'est sûrement mais il ne semble plus trop réagir depuis que tu t'es pointé devant lui. Depuis qu'il t'a aperçu.

Ce que tu lui veux, hein ? A la base, rien de spécial, mais aussi un peu de tout. En fait, c'est une simple une occupation pour toi... C'est un type que tu veux rendre encore plus parano qu'à l'origine. C'est tout. C'est un amusement. Tu sais que pour cette nuit c'est un peu terminé pour lui faire plus de frayeurs, quoi que... Tu verras bien comment la situation tourne.

Sans lui répondre de suite, tu laisses planer un silence plutôt inquiétant en plus du bruit d'une chouette plus loin. Tes pupilles rouges continuent de le fixer, paraissant bien mystérieuses sur le coup. En fait, elles sont juste malsaines. Joueuses. C'est lorsqu'il s'y attend le moins que tu décides alors de vivement te rapprocher de lui, le contournant pour te placer pile derrière lui. Pour la deuxième fois. Mais là, tu penches ta tête vers son oreille pour lui murmurer d'un ton qui se veut inquiétant. « Tout. » Tu t’éloignes ensuite vivement pour éviter qu'il n'aie le temps de se retourner et bien discerner ton visage.

« Tu voulais perdre ces bandits ici c'est bien ça ? » Demandes-tu, laissant donc sous entendre que tu es au courant pour ces derniers. C'est la vérité. Peut-être qu'avec ça, il va penser que tu es leur complice. Ou peut-être qu'il va juste douter encore plus que maintenant.

Tu espères bien revoir un frisson le prendre sans prévenir ou ne serait-ce qu'une petite expression de frayeur sur son visage.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas




Rêveur
avatar
Rêveur


Feuille de personnage
ÂGE: 25 ans
OCCUPATION : Explorateur
ADHÉSION : Rêveurs


INSCRIPTION : 28/07/2014
MESSAGES : 43
HAUT-FAITS : 1
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: Nuit noire et frayeurs • Midnight et Grim   Ven 15 Aoû - 0:42


Nuit noire et frayeurs.




Rencontre avec Midnight,
dans un charmant cimetière.


     Quel sinistre individu. Je n'arrive pas à deviner ses intentions. Mais elles ne sont sûrement pas bonnes, ça, c'est pour sûr. Mais que me veut-il , bon sang ? Je n'ai rien. Rien du tout, ou presque. Quelques Gleds, tout au plus. De toute façon, je n'ai pas une tête de riche, n'est-ce pas ? Si je suis sa cible pour un vol de nuit, alors il m'a bien mal choisi. Je ne sais pas. Mais je n'aime pas sa manière de s'avancer vers moi, avec ses petits yeux rouges qui me scrutent. Ils me semblent mesquin.. méchants. Je ne pense pas qu'il puisse me faire de mal..physiquement, non. L'ombre que je devine dans le noir ne me semble ni particulièrement grande ni particulièrement musclée, ni particulièrement menaçante non plus. Pas d'armes -que je puisse voir, en tout cas – pas de comportement agressif -pour le moment. Juste… inquiétant. Il a une attitude moqueuse, joueuse, plus que méchante. Mais je ne suis pas sûre pour autant qu'il me veuille du bien. Le seule partie de son corps que je peux voir, ses yeux, ses deux yeux rouges, ne me permettent pas de comprendre ses motivations. Ils gardent tout le mystère de leur propriétaire, mais ils ont la même flamme moqueuse que je peux retrouver dans son attitude.
     L'Étranger – autant l'appeler comme ça en attendant – ne me répond pas, toujours pas. Le silence s'installe dans le cimetière devient pesant, oppressant..Mais je ne serais pas le premier à parler, ça c'est sûr. Je ne lui céderais pas. Je ne céderais pas à l'appréhension qui s'insinue en moi. Je veux savoir ce qu'il me veut. Je veux savoir à quoi m'attendre. Je n'aime pas ce doute qui plane dans la nuit tel un oiseau de malheur. Une chouette se fait entendre, concrétisation de mes pensées. Seule cassure de ce silence, elle semble pourtant le réveiller. Les yeux rouges brillent de plus belle dans le noir. Une Chimère ? Ou bien une Créature. Ou bien quelqu'un qui a beaucoup, beaucoup fumé de l'herbe. Et pas celle des prairies.
    L'Étranger s'approche encore un eu plus près - beaucoup trop près - et soudain, disparaît. Disparaît ? Allons, Grim, tu y crois vraiment ? Non, bien sûr que non. L'air se déplace sur ma droite, et je sais qu'il est passé dans mon dos. Je peux sentir sa présence. "Tout" Je sursaute. Son souffle dans mon oreille.. Une sensation des plus désagréable. Dans mon sursaut je me retourne et fit un pas en arrière. Plus de sûreté que de terreur. Je veux rétablir la distance de sécurité entre nous. Mais c'est inutile, il a déjà reculé dans l'ombre, hors de vue. Hors de portée.
     Sa réponse est des plus singulières. Tout ? Tout quoi ?
     
"Tu voulais perdre ces bandits ici c'est bien ça ?"
     …Oui. Comment sait-il ? Je n'aime pas ça. Du tout. Il les connait ? Il est l'un d'eux ? Qu'est-ce qu'il me veut, bon sang ? Je n'ai rien pour lui. Pas d'herbe. Pas d'argent. Rien qu'une souricette. Il veut ma souricette ? Pas de problème. Je lui la donne volontiers.
     [centre]"Peut-être bien. C'est important ? Je ne répond pas aux questions d'inconnus, malheureusement. Qui es-tu ?"[/center]
     Un frisson me parcourt. Ce mec est carrément malsain. Et je joue un dangereux jeu du chat et de la souris, à présent. Mais qui est le chat ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Nuit noire et frayeurs • Midnight et Grim   Ven 15 Aoû - 19:22

Nuit noire et Frayeurs
feat. Grimoald ∞

Tu as bien fait de le faire douter, il semble encore plus méfiant envers toi et te harcèle toujours avec ses questions. Est-ce qu'il pense que cela changera quelque chose ? Tu n'es pas obligé de dire la vérité. Tu n'es tout simplement même pas obligé d'y répondre. Et puis tu ne pourrais jamais répondre très sincèrement... Tu es vague, tu joues avec lui. Avec ton grand sourire perdu dans les ténèbres de la nuit, tu cherches encore à l'embrouiller ou détourner ses questions.

« De toute manière, tu sais que je sais. Tu sais que j'ai raison. » Et voilà. Au final, ses questions sont inutiles et ne l'aideront pas. Tu ne coopères pas avec tes proies sauf quand tu en as envie. Ce que tu vas peut-être faire, sans pourtant bien l'aider. « Pour répondre à ta question, je suis bien un inconnu. Alors appelle moi comme ça. Voilà, tu as eu ta réponse. » Tu te retiens de lui rire sous le nez. Tu te moques tellement de lui en ce moment...

Et puis à quoi ça l'avancerait de connaître ton prénom ? Tu t'appelles Midnight, ce n'est peut-être pas ordinaire certes mais tu doutes qu'il serait plus rassuré en l'entendant.

Après quelques minutes de calme, c'est de nouveau à toi de bouger, ou tout du moins d'ouvrir la bouche. Du chantage, voilà ce qu'il manque. « Mais tu sais, si tu ne veux pas me répondre je pourrais très bien aller retrouver ces bandits et les amener ici, te trouver. Je pourrais même leur dire où tu habites. » Bien sûr, c'est du chantage pur et simple. Amener ces bandits ici t’ennuiera sûrement, tu préfères juste continuer à le faire flipper. Et pour ce qui est de chez lui, c'est vrai, tu sais où il loge depuis une nuit. Un vrai stalkeur emmerdeur. Bravo à toi.

Tu observes longuement son visage. Ah, c'est bien de contrôler les rêves et gens mais lire dans les pensées n'aurait pas été mal pour compléter. Tu te demandes vraiment à quoi il peut actuellement songer.

C'est toi le chat. Et lui, il n'est que la souris.
Une pauvre petite souricette sans défense.
Alors tu t'interroges encore, comment va-t-il réagir ?

Soudainement, c'est une branche qui résonne dans son dos, mais ce n'est pas toi le responsable. Peut-être un animal... Tu arques seulement un sourcil sans vraiment t'en occuper. Ce n'est pas toi qui en sera le plus effrayé.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas




Rêveur
avatar
Rêveur


Feuille de personnage
ÂGE: 25 ans
OCCUPATION : Explorateur
ADHÉSION : Rêveurs


INSCRIPTION : 28/07/2014
MESSAGES : 43
HAUT-FAITS : 1
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: Nuit noire et frayeurs • Midnight et Grim   Dim 17 Aoû - 22:40


Nuit noire et frayeurs.




Rencontre avec Midnight,
dans un charmant cimetière.


Arrogant. Oui. Voilà, c'est le mot que je cherchais. Cet homme transpire l'arrogance. Il est sûr de lui, sur de son coup. Sa première réponse a fait transparaître ce dont je doutais : cet homme - car je crois pouvoir l'affirmer à présent - est une fraude. Effrayant certes. Par son comportement plutôt... Imprévisible. Mais tout est clair à présent. Ces réponses mystérieuses m'ont donné la clef du pourquoi. Il ne fait que s'amuser avec moi. Tout ce qu'il me veut, c'est me faire peur, hein ? HEIIIIN ?
Tu dis juste ça pour te rassurer, mon pauvre Grim. Mais tu n'as peut-être pas tout faux. S'il avait voulu me voler, me tuer, me blesser ou quoi que ce soit d'autre, il l'aurait déjà fait. S'il fait durer le plaisir, c'est que c'est un psychopathe. Et c'est pas cool, les psychopathes. Parce que leurs réactions je sont jamais vraiment prévisibles. Autant je peux deviner les réactions du commune de la foule sans trop d'effort, autant savoir ce que pense un psychopathe est du domaine du quasiment impossible. Et en même temps tellement intéressant. Sauf quand c'est votre vie qui rentre en ligne de mire.
Alors comme ça, il m'a suivi. Vraiment ? Je n'en sais rien. Peu importe. Mais c'est vrai que j'ai eu plus d'une fois, ces derniers temps, la sensation on ne peut plus désagréable d'être suivi, épié dans mes moindres faits et gestes. Alors, ce n'était pas de la paranoïa ? C'était lui ? Brrr. Ça fait froid dans le dos. Depuis combien de temps est-ce que je suis sa cible ?
Cible ? Vraiment ? Tu vas le laisser jouer avec toi, Grim ? Oh non. Non non non non. Je refuse. Je n'en ai aucune envie, d'être sa proie, moi. Monsieur est imprévisible ? Et bien je vais devenir imprévisible, moi aussi.
"Chez moi ? Où ça, chez moi ? Je n'habite nulle part. Tu vas avoir du mal à envoyer des bandits à nulle part !"
A moitié vrai. Vrai, je n'ai pas de maison, d'appartement, de pièce ou de taudis à moi. Tout simplement parce que ça revient trop cher à quelqu'un en permanent déplacement, comme moi. Par contre, je loge du coup chez l'habitant. Pas gratuitement, hein. Et que chez des gens en qui j'ai confiance. Des gens à la porte de qui je n'ai pas envie d'envoyer ces bandits. Alors autant jouer le bluff.
"...Ne vois bien que je perds mon temps à parler ave toi. Je ne sais même pas pourquoi je suis encore là. Bonne soirée."
Un craquement de branche résonne devant moi alors que je commence à bouger. Mais je n'y prête pas vraiment attention. Si c'est un animal, il pourrait créer un peu de confusion et être ma porte de sortie. Je tourne les talons, et fait mine de partir, bien conscient qu'il ne me laissera sûrement pas filer. Mais c'est du bluff, que voulez-vous. Ça s'appelle déstabiliser son adversaire.

Je ne suis pas la souris.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Nuit noire et frayeurs • Midnight et Grim   Lun 18 Aoû - 2:59

Nuit noire et Frayeurs
feat. Grimoald ∞

Un angoissé. C'est tout ce qu'il est. Enfin non, il est aussi chiant, menteur... et encore chiant. Discuter avec lui ne t’apporte absolument rien. Tu pensais que ce serait plus drôle mais il fait tout pour te contre-dire ou te casser dans tes délires. Il ne montre pas sa peur. Il la refoule au plus profond de lui. C'est bien ça, il bluff depuis tout à l'heure et tu t'ennuies.

Tu manques de lâcher un léger soupire à sa première réponse. Nulle-part n'est-ce pas ? Quel menteur. Tu aurais bien répondu pour toi aussi le contre-dire, mais c'est utile. A la place, tu le regardes encore et toujours avec ce sourire d'un type qui cherche la merde. Un sourire ironique et moqueur. Dommage que ce sourire en question, il ne puisse pas le voir comme il faut dans le noir... En fait, il ne voit probablement que tes prunelles rouges.

Mais bon, au final, il faut quand même que tu sortes quelque chose de piquant. C'est dans ta nature. « Ah c'est vrai, un gars comme toi doit loger dans un carton ou même dans un cimetière de ce genre. » Et là, il t'entend rire même s'il ne réplique pas.

Maintenant, voilà qu'il se plaint. Le pauvre chou perd son temps avec toi. Pour confirmer ses dires, il commence à tourner les talons et s'éloigne de toi comme s'il voulait se faire la malle. Tu arques un sourcil puis bouge d'un pas comme si tu voulais le suivre. Il doit le sentir. Tu continues encore un peu avant de te stopper pour de bon. « Si tu veux vraiment m'échapper, tu ferais mieux de courir. Vite. » Tu prends un ton qui se veut flippant sur le coup histoire que ça le travaille intérieurement puis disparais de son dos.

Tu reprends le chemin inverse que tu as fait pour venir jusqu'ici, te dirigeant vers l'un des murs du cimetière. Sans tarder, tu te hisses en hauteur en essayant de ne pas le perdre de vue. Pour qu'il sente encore ton regard plusieurs minutes. Pour faire un dernier essai.

Heureusement pour ta cible, tu ne tardes pas à prendre une direction différente en la perdant volontairement de vue. Le jeu était plutôt amusant au début, mais tu t'es lassé. Lassé de lui parler sans bonne raison. Lassé de ses réponses, de tout ce qui sort de sa bouche et te coupe dans ton jeu. C'est frustrant l'air de rien ! Alors tu le laisses reprendre sa route dans les ténèbres de la nuit... Tu préfères revenir d'autres nuits pour le suivre sans qu'il n'ait la certitude que c'est bien toi.

La souris s'est enfuie.
Le chat continuera sa chasse une autre fois.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuit noire et frayeurs • Midnight et Grim   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit noire et frayeurs • Midnight et Grim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nuage Nocturne - Dans la nuit noire Tôt ou tard Va briller un espoir Et germer ta victoire
» C'est prouvé, travailler trop nuit gravement à la santé
» nuit de noel tragique
» Couches de nuit tibabi
» HN... Et la nuit ?

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-