Gefängnis



 

 
 misguided ghosts ••• lys TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




Perdu
avatar
Perdu


Feuille de personnage
ÂGE: douze
OCCUPATION : vendeuse d'allumettes.
ADHÉSION : neutre


INSCRIPTION : 02/08/2014
MESSAGES : 144
HAUT-FAITS : 15
SEXE : Féminin

MessageSujet: misguided ghosts ••• lys TERMINE   Sam 22 Nov - 22:07

J'AI EFFACE CE POST SANS LE VOULOIR LYS SI TU AS LE RP DIS LE MOI JE PLEURE CARREMENT LA :'(((((
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Créature
avatar
Créature


Feuille de personnage
ÂGE: Jeune. Presque un bébé.
OCCUPATION : Météorologue du Quartier Nord.
ADHÉSION : Confuse.


INSCRIPTION : 22/07/2014
MESSAGES : 196
HAUT-FAITS : 13
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: misguided ghosts ••• lys TERMINE   Dim 7 Déc - 16:17

Pourquoi le monde ne cessait-il de s’obscurcir ? Oh certes, il n’avait jamais été très lumineux, et si lumière il y avait, elle n’était pas pour eux. Pas pour lui. Créatures. Lames des Maîtres. Des bourreaux. Il ne savait pas d’où venait cette petite boule, ce petit fragment d’espoir, faible lueur, niché au fond de son cœur. Mais il espérait. Il espérait, non pas que tout irait mieux, il ne se faisait pas d’illusions, mais que les choses pouvaient s’améliorer, même un peu. Sauf pour que pour chaque fragment d’espoir, de joie, un vent d’obscurité soufflait juste après, l’éteignant dans son sombre poing comme on écraserait un insecte. Et ce vent, il soufflait encore. Entre deux recherches, Lys avait ressenti le besoin d’aller lui parler.

Il avait rapidement traversé les couloirs gelés, les yeux au sol, la tête ailleurs. La Créature connaissait le chemin par cœur, maintenant. Il pourrait presque s’y diriger à l’aveugle, les yeux fermés. C’était un peu dommage, le Château Figé était l’un des joyeux du Quartier Nord. Et il l’avait adoré, pendant ces jours bénis d’ignorance. L’endroit était toujours magnifique et Lys y posait un regard empreint de respect et d’amour, mais la douleur l’étouffait. Où qu’il puisse poser les yeux, son attention dérivait toujours vers la même pièce, et il ne venait plus pour s’amuser ou admirer la délicate structure... mais toujours pour se retrouver ici, à cette place, dans l’éternel Banquet Glacé. Presque une alcôve, un endroit un peu à part, avec un canapé, et un énième convive gelée. Une petite forme assise, légèrement recouverte d’une pellicule de glace, les yeux fermés comme si elle avait été figée en train de rire. Ou qu’elle commençait à s’endormir. Ce n’était qu’une enfant, après tout. Une enfant gelée à jamais. Et qui ne rouvrirait jamais les yeux.

Lys exhala un long souffle. Ses respirations ne venaient jamais troubler l’air du Quartier Nord. Pas de petits nuages. Pas de chaleur. Pas réellement de vie. Pourtant, il bougeait, respirait, pensait... ressentait. Nouveau soupir, Lys se laissa tomber à côté de la petite. Sa petite. Son enfant gelée perdue au milieu des Monts Enneigés. Celle qu’il avait tuée. La propriétaire du bâton qui ne le quittait plus. Les lèvres gercées du faux adolescent se plissèrent douloureusement. D’habitude, il faisait bonne figure, lui racontait les choses qu’il avait apprises avec le sourire, lui contait une nouvelle aventure d’Amsel, ou une anecdote cocasse dont il avait été témoin. Mais aujourd’hui il n’y arrivait pas. Trop de sentiments négatifs qui bouillonnaient, menaçant de geler son cœur, encore une fois.  

Et soudain, un boum. Un tout petit boum. Léger, et pourtant tonitruant dans le silence habitant le banquet. Personne ne bougeait jamais, ici.

Lys se redressa d’un bond. Il ne devrait pas, mais il ne pouvait que réagir à cette intrusion. Ni ce château ni cette pièce ne lui appartenaient, mais c’était... c’était... ce n’était pas un moment que l’on devait troubler. Ses ongles crissèrent contre son bâton et il contourna les silhouettes figées sans hésitation, décidé à bouter l’intrus hors du château. Il ne fallait pas venir ici. Négliger sa vie ainsi, c’était... une petite fille.

Lys se figea. Toute expression quitta son visage et probablement que s’il avait pu blanchir un peu plus, il l’aurait fait. Sa vision se troubla, le ramenant des temps en arrière, et il se retrouva agenouillé devant la petite forme avant de réaliser. Joues rouges. Bout du nez dans le même état. Mains qui tremblent. Elle avait froid. Ha. Bien sûr, qu’elle avait froid. La créature expira doucement. Elle avait froid, et elle était seule. Mais ce n’était pas le pire. Elle saignait. En un sens, elle avait de la chance, aucun prédateur ne sentirait le parfum de sa vie s’écoulant par ici. De sa chaleur. Mais c’était bien la seule chose positive.

Ses lèvres formant une très fine ligne, Lys sortit de sa poche un petit ruban. Un peu élimé, aux couleurs passées, mais assez joli. Ce n’était pas à elle qu’il était destiné... mais il ne pouvait pas juste détourner les yeux. Le sang. Il fallait l’éponger. Faire un pansement. Pourtant, il n’osait ni le donner ni la toucher. Ses doigts tremblaient à quelques millimètres de son genou blessé. Il ne pouvait juste pas. Il ne pouvait pas la toucher. La toucher et laisser le froid s’emparer d’elle. Cette enfant n’était pas dans un état aussi grave que l’autre petite, mais Lys ne pouvait pas s’en rendre compte. Il faisait face à un fantôme. Un fantôme bien vivant.

Et il ne savait absolument pas quoi faire.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Perdu
avatar
Perdu


Feuille de personnage
ÂGE: douze
OCCUPATION : vendeuse d'allumettes.
ADHÉSION : neutre


INSCRIPTION : 02/08/2014
MESSAGES : 144
HAUT-FAITS : 15
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: misguided ghosts ••• lys TERMINE   Dim 28 Déc - 19:41



La douleur t’envahit peu à peu. C’est quelque chose que tu connais, parce que tes petits genoux ont souvent été écorchés, et d’autant plus depuis que nous sommes à Gefängnis. Mais cette douleur qui t’obnubile t’a complètement fait oublier l’endroit ou tu étais. Qu’est-ce que tu faisais. Et qu’il y avait. Car oui, tu n’étais pas seule et tu le savais. Mais tu commençais à oublier les corps figés dans la glace éternelle. Tu n’avais pas réagi aux pas qui se faisaient entendre sur le sol givré. Et puis tu levas les yeux.

Tes petits yeux s’écarquillaient jusqu’à devenir aussi rond que des boules de neige.
Devant toi il y avait un garçon. Un jeune garçon au physique se mêlant à ce paysage de glace. Mais était-il fait de glace, lui aussi ? La question te hantait, les yeux rivés sur lui, ses yeux rivés sur toi, mais rien. Tu ne lisais rien sur son visage de marbre - ou de glace, sans mauvais jeux de mot, juste une expression figée dans le temps, comme si lui aussi, il faisait parti de ces statues au sort irréversible. Une statue parmi tant d’autres.

Dae, tu es immobile.

Mais est-ce le froid qui t’immobilise comme ça ?

Le garçon laissa s’échapper une étoffe usée qui tomba sur ta blessure, comme par magie. Mais lui, il ne bougea pas. Il continua de te fixer, seuls ses yeux s’orientaient tantôt vers ton visage pâle, tantôt vers ton genou écarlate recouvert du tissus qui prenait la même couleur. Tu épongeas rapidement, levas tes yeux ronds vers lui avant d’articuler un « Merci » en chuchotant lentement, presque inaudible.

Oui, merci.

Merci. Car tu savais qu’il n’était pas malintentionné comme les fous du quartier noir, mais que lui, il connaissait bien cet endroit. Ça se lisait sur son visage figé. Et malgré la douleur, tu te sentais bien. Vraiment bien. Toutes tes angoisses s’échappaient peu à peu. Tu pris appui sur le sol de givré pour te lever, et face à lui, tu étais toujours aussi petite. Ta main droite s’avança vers le jeune homme, comme si tu voulais le toucher pour voir qu’il n’était pas glacé, lui, qu’il était chaud comme un être vivant, qu’il n’était pas un fantôme comme tous les autres.

Tu voulais juste un peu de chaleur humaine dans une contrée de froid intense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Créature
avatar
Créature


Feuille de personnage
ÂGE: Jeune. Presque un bébé.
OCCUPATION : Météorologue du Quartier Nord.
ADHÉSION : Confuse.


INSCRIPTION : 22/07/2014
MESSAGES : 196
HAUT-FAITS : 13
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: misguided ghosts ••• lys TERMINE   Lun 12 Jan - 11:54

La scène avait repris vie. L’enfant bougeait. Et cela suffit à ramener Lys parmi les vivants. Enfin... vivants. Tout était relatif, mais même lui résonnait plus de vie que les convives du banquet. Oh, l’illusion était belle, aussi criante que dérangeante. Chaque main ou jambe semblait prête à faire un pas de plus, à saisir une coupe ou une autre personne. Mais cela n’arriverait jamais. C’était comme une certitude, que ses nombreuses visites n’avaient fait que renforcer. Les seuls à briser l’équilibre étaient les intrus, les âmes qui respiraient encore.

« Merci. »
Juste un souffle. Une explosion, dans le silence de la salle. Et dans le cœur de la créature, qui se comprima un peu plus. Ses mains se serrèrent un peu plus fort le long de son bâton, son corps y prenant appui encore un peu plus. Non, petite. Tu ne dois pas remercier. C’est... sa faute. Si tu es dans cet état, si chaque respiration se fait plus difficile, si chaque seconde qui passe engourdit un peu plus tes doigts et ton corps. Si, lentement, tout se gèle. Lys n’était pas à l’origine du Quartier Nord, mais chacun de ses gestes, sa présence même, presque, visait à le rendre un peu plus hostile. Aurait dû. Lorsque l’enfant se releva, et que par miroir, Lys suivit le mouvement, sans s’empêcher, il calma un peu le jeu.

Les éléments. Le froid ambiant. Les brises sinistres et hostiles pour tout être de sang, qui viennent se faufiler entre les pieds et les vêtements. D’une caresse invisible, il les apaisa. Juste un peu. Juste un tout petit peu. Juste le temps qu’elle sorte de là. Et puisse retrouver le confort rassurant de son foyer. Par Amsel, en avait-elle seulement un ? Le regard voilé, Lys s’apprêta à passer sa main le long de sa nuque, gêné, lorsqu’une autre main, infiniment plus petite s’approcha. Immédiatement, le gardien du Quartier Nord comprit, et recula. Brusquement. Sèchement. Non, il ne fallait pas. Non.

▬ Non, souffla-t-il doucement, comme s’il pouvait lui présenter l’entièreté de ses pensées.

Signe négatif tête. Mains qui s’accrochent un peu plus au bâton.

Ha ! Effrayé par une simple petite fille. En voilà une belle et fière créature. Si Abschaum savait, elle rirait de lui. Si Jäger savait, il lui arracherait la tête d’un coup de croc. Si Abschaum ne le noyait pas avant, remarque. Difficile de savoir. Lys ne fréquentait pas vraiment les autres pour de bonnes raisons. Avant, il préférait s’amuser dans les montagnes, maintenant, il préférait qu’on ne puisse deviner le vrai cheminement de ses pensées. Sans compter que... lui-même ne les connaissait pas vraiment. Spirale de doute angoissée, qui l’étreignait jusqu’au point de rupture.

Lys grimaça brièvement, sentant son cœur commencer à geler. Il souffla doucement.

▬ Êtes-vous... es-tu... perdue ?

Oh, bravo, Lys, superbe jeu de mots. Sans oublier la jolie hésitation. Lys mordilla légèrement sa lèvre inférieure. Il n’était pas trop à l’aise avec les conversations. De fait, il n’en faisait pas souvent. Il ne pouvait que tendre l’oreille et essayer d’apprendre. Que fallait-il dire à un enfant déjà ? Oh, par tous les flocons des monts, pourquoi devait-il se retrouver dans une telle situation. C’était sinistre, mais le voilà à penser qu’il était presque plus doué avec les morts. Incapable de converser, incapable de la toucher.

Ils allaient aller loin, comme ça.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Perdu
avatar
Perdu


Feuille de personnage
ÂGE: douze
OCCUPATION : vendeuse d'allumettes.
ADHÉSION : neutre


INSCRIPTION : 02/08/2014
MESSAGES : 144
HAUT-FAITS : 15
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: misguided ghosts ••• lys TERMINE   Mer 28 Jan - 13:33



- Non

Ce son qui brisa la glace. Ce son qui brisait des espoirs et tant de choses. Ce mot que personne n’aimerait entendre, à certains moments. Ta petite main glissa le long de ton corps et tu la touchas avec tes doigts de ton autre main. Il était toujours là, face à toi, le monsieur, le garçon, celui qui t’avais donné ce joli tissu que tu avais souillé de ton sang. Toi tu te sentais risible face à lui. Pauvre Dae.

- Êtes-vous... es-tu... perdue ?

Souffle froid sur ton corps plein de vêtements. Est-ce que c’était un quelconque courant d’air qui passait à travers cette pièce ? C’était peut-être l’esprit d’une de ces personnes figée dans la glace. Tant de possibilités qui passaient dans ton esprit. Ou alors, c’était le garçon. Mais c’était étrange. Oui, étrange, car toi tu te rappelais que, quand il faisait froid, ton souffle était chaud. Alors, pourquoi le sien était-il si frisquet.

- On est des perdus.

Toujours la même bêtise, la même chose qui te faisait paraître étrange aux yeux des autres. « On », Dae. « On » c’est juste toi.  Moi, ton ami imaginaire, Pan, tout cela n’est rien. Moi je ne suis rien aux yeux des autres. Les yeux des autres ne me voient pas, contrairement aux tiens.

- Et vous vous êtes qui ? Vous faites quoi ici ?

Toujours aussi curieuse. Tu te retournas avant de marcher prudemment autour du garçon. Tu voulais voir son corps, ses vêtements, comment il était ou voir si ce n’était pas un monstre ou un fantôme. Oui, tu lui tournais autour, scrutant tout : visage, cheveux, jambes, mains et pieds. Il n’a pas l’air d’avoir froid ce monsieur. Alors que toi, tu es frigorifiée.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Créature
avatar
Créature


Feuille de personnage
ÂGE: Jeune. Presque un bébé.
OCCUPATION : Météorologue du Quartier Nord.
ADHÉSION : Confuse.


INSCRIPTION : 22/07/2014
MESSAGES : 196
HAUT-FAITS : 13
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: misguided ghosts ••• lys TERMINE   Ven 30 Jan - 19:49

Ses doigts se crispèrent douloureusement sur son bâton lorsque la petite main retomba. Il. Il ne voulait pas. Enfin. Si. Mais non. Oh... que c’était douloureux. Cela le ramenait en arrière. Dans une autre étendue gelée, avec une autre petite âme qui se laissait gagner par le froid. Il aurait voulu pouvoir dire oui. La prendre dans ses bras. Lui transmettre cette chaleur que tout être vivant possédait. Mais il n’en avait jamais eu. Il n’en aurait jamais. Il n’était pas né pour ça. Il était né pour geler. Pour tout faire disparaître dans un grand souffle glacé. Pas pour aider. Pas pour réchauffer.

▬  On est des perdus.

Une Perdue. Amsel. Elle était si jeune. Si petite. Si fragile. Qui pouvait avoir eu une telle cruauté ? Pour la jeter dans cet endroit. Si froid. Si hostile. Les lèvres de Lys formèrent une ligne encore plus fine. Il ne pouvait que l’observer. Sa phrase si particulière ne l’avait pas véritablement effleuré, cela pouvait être une simple généralité, ou juste des mots d’enfant. Et même s’il avait pu connaître la vérité, il n’était pas à même de juger.

▬ Et vous vous êtes qui ? Vous faites quoi ici ?

Ha. Bien sûr. C’était inévitable. La question qu’il redoutait. La question qui tombait toujours. Si l’on échangeait plus de quelques mots. Lys ferma les yeux un instant. Que pouvait-il répondre ? Lorsque la petite commença à lui tourner autour, brisant l’immobilité des lieux, produisant un infime courant d’air, il sursauta et la fixa de nouveau. Ses orteils s’agitèrent sur le sol glacé. Pieds nus. Sans sa cape. Avec juste son pantalon élimé et son sweat recouvert de givre. Cela ne pouvait pas être pire. Mal à l’aise, il avança son bâton pour bloquer gentiment ses mouvements, l’appuyant doucement sur le flanc droit de la petite perdue.

▬ Juste un esprit de l’Hiver.

Ce n’était pas tout à fait vrai. Mais ce n’était pas tout à fait faux. Cela sonnait comme un vieux conte, une légende, et c’était peut-être mieux.

▬ Et cet endroit est ma maison. Enfin... pas ce château. Mais le Quartier Nord, c’est là que je vis.

Sa voix était douce. Faible, mais douce. Il n’avait aucune mauvaise intention. Au contraire. Mais...

▬ Mais pas toi. Ta place n’est pas ici.

Lys pinça les lèvres. Cela sonnait plus dur qu’il ne l’avait voulu. Mais elle devait comprendre. Elle ne devait pas rester là. Il ramena son bâton à lui et s’agenouilla pour être à sa hauteur. Pour être plus proche, sans pour autant la toucher.

▬ Il fait trop froid. Tu dois rentrer.

Mots simples, un peu hachés. Maladroits. Lys n’était pas doué pour ça. Il ne savait pas comment s’adresser à une enfant. À ce petit fantôme du passé. Bien vivant. Et cela n’allait pas changer. Il s’y refusait. Il ne la laisserait pas...

▬ Je vais t’accompagner.

Une protection. Sa simple présence. C’est tout ce qu’il pouvait lui offrir.

Mais il le lui offrait.
Sans hésitation.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Perdu
avatar
Perdu


Feuille de personnage
ÂGE: douze
OCCUPATION : vendeuse d'allumettes.
ADHÉSION : neutre


INSCRIPTION : 02/08/2014
MESSAGES : 144
HAUT-FAITS : 15
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: misguided ghosts ••• lys TERMINE   Lun 23 Fév - 22:40



Yeux fermés. Yeux ouverts. Deux prunelles qui te fixent dans le grand froid. C’était effrayant mais c’était beau. Comme ce château. Tu tournais toujours autour du grand inconnu, du jeune inconnu. Tu cherchais tant à savoir, tu avais tellement de curiosité en toi et l’envie de savoir tout, sur tout. Peut-être tu donnais le tournis au garçon, Dae. Peut-être le rendais-tu dingue. Mais lui tentait de bloquer tes mouvements avec son grand bâton de bois – qui, par ailleurs, te fascinait : contenait-il un quelconque pouvoir magique ou autre chose de tout aussi attrayant ? – qu’il appuyait légèrement sur toi. Toi aussi t’aurais bien voulu un bâton.

- Juste un esprit de l’Hiver.

Tes petits yeux s’écarquillèrent. « Un esprit de l’hiver. » Oh mais oui, pensas-tu, oui, ce garçon a des pouvoirs. Oui, ce garçon doit avoir beaucoup de pouvoirs ! Toi, tu avais les lèvres closes d’émerveillement. Tu te sentais flocon dans l’étendue de neige du quartier Nord.

- Et cet endroit est ma maison. Enfin... pas ce château. Mais le Quartier Nord, c’est là que je vis.

Toi aussi tu aurais voulu vivre dans la neige. Toi aussi tu aurais voulu connaître ce quartier Nord. Toi aussi tu voulais visiter des châteaux.

Mais il y a toujours quelqu’un pour nous faire redescendre sur terre.

- Mais pas toi. Ta place n’est pas ici.

Un coup dans le cœur, non, toi tu voulais visiter plus ce château. Toi tu voulais connaître les secrets de cet endroit. Toi tu voulais entendre les histoires de ces sculptures de glace. Toi tu voulais peut-être aussi savoir qui était ce garçon. Tu voulais savoir qu’est-ce qu’était ce bâton, celui qu’il serrait contre lui en s’agenouillant à ton niveau.

- Il fait trop froid. Tu dois rentrer. Je vais t’accompagner.

Mais peut-être que s’il dit que tu ne peux pas rester ici, c’est qu’il y a une raison. Est-ce que tu deviendrais aussi une de ces sculptures, prisonnière de la glace jusqu’à la fin des temps ? Est-ce que toi, tu n’aurais plus jamais la chance de découvrir des châteaux et de rencontrer des esprits comme ce garçon ?

Tu ne répondais pas mais tu emboîtais le pas vers la sortie.

Peut-être qu’en chemin tu trouveras un bâton pour faire comme l’esprit de l’hiver.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Créature
avatar
Créature


Feuille de personnage
ÂGE: Jeune. Presque un bébé.
OCCUPATION : Météorologue du Quartier Nord.
ADHÉSION : Confuse.


INSCRIPTION : 22/07/2014
MESSAGES : 196
HAUT-FAITS : 13
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: misguided ghosts ••• lys TERMINE   Jeu 12 Mar - 18:48

La petite voix n’avait pas retenti une nouvelle fois. N’avait pas, de nouveau, brisé le silence. L’enfant s’était contentée de le suivre. Et Lys était partagé. Encore une fois. Encore et toujours. Soulagement, parce qu’elle avait accepté. Qu’elle l’avait suivi. Gêne, car elle l’avait fait sans mots, silencieusement. Il devait tendre l’oreille, s’accrocher au moindre trouble, au moindre son. Ce son si fin, si ténu, qu’était celui de ses petits pas sur le sol gelé. La seule preuve qu’elle était encore là. Dans ses pas. Vivante. Qu’elle ne s’était pas éteinte, dans un souffle, comme l’on chasserait la flamme d’une bougie.

Lys aurait voulu se retourner. Aurait voulu la rassurer d’un sourire, de mots tendres. Lui tendre la main, prendre ses petits doigts dans les siens, et les serrer, fort. Au fond, la créature ne connaissait rien du réconfort, mais il avait quand même des intuitions. Des observations. Il avait capté des gestes, analyser des attitudes. Il avait presque la théorie. Mais il ne pouvait pas. Il savait qu’il ne pouvait. Pour tellement, tellement, de raisons.

Mais surtout parce qu’il était froid.
Qu’il était le froid.
Et que ça ne changerait pas.

Quoi qu’il fasse, quoi qu’il souhaite, il ne pouvait pas le changer. Ce sang qui n’existait pas, ce liquide qui n’était ni chaud ni rouge, qui n’était que de l’eau. Ses os de glace. Ses lèvres gercées. Sa peau froide comme la glace. Tout son être, qui pulsait doucement au rythme de l’hiver. Qui était l’Hiver. Il ne pouvait qu’indiquer le chemin, et se concentrer sur le rythme de ses pas. C’est tout ce qu’il pouvait faire.

Et... il ne l’entendait plus.

Vivement, Lys se retourna. Tendit l’oreille. Puis entendit de nouveau. Il bifurqua. S’arrêta encore une fois. Les pas. Les siens. Les seuls, ici. Plus rapide. Par là. Au-delà de l’inquiétude, Lys pinça ses lèvres et s’engagea rapidement à sa suite. Il l’avait perdue. Il devait la retrouver. Vite. Avant que le froid ne la rattrape.

Ou autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: misguided ghosts ••• lys TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
misguided ghosts ••• lys TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une collaboration qui se termine pas très bien.
» Jeu des mots qui se terminent par...
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Pretty Little Liars
» Les mots se terminant par « eur »...

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-