Gefängnis



 

 
 Thérapie sur demande - Lyra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




Rêveur
avatar
Rêveur


Feuille de personnage
ÂGE: 27 ans
OCCUPATION : Instructeur auprès des recrues
ADHÉSION : Pro-Rêveurs


INSCRIPTION : 02/01/2015
MESSAGES : 18
HAUT-FAITS : 1

MessageSujet: Thérapie sur demande - Lyra   Sam 3 Jan - 23:10

Olive comptait les quelques Gelds qu'il avait amené avec lui. Pour être sûr de ne faire aucune bêtise, il n'avait pas pris assez d'argent pour aller au Clos du Lys. Il savait que même s'il disait ne pas y aller, il allait finir par gaspiller tout son argent là-bas. Il n'y avait plus personne au QG des Rêveurs, et après être resté une heure à lire un livre sur la physique quantique sans comprendre un seul des mots, il était parti vers la ville. Au lieu d'aller coucher à gauche à droite, il s'était dit qu'acheter des babioles aux boutiques pouvait l'occuper un après-midi. Ne serait-ce que quelques heures.

Mais ça n'était pas intéressant pour un sou. Il regardait une vitrine d'un air déconnecté en remuant ses doigts anxieusement. Il aurait tout fait pour se trouver au Clos du Lys entre deux ou trois femmes. Il avait sûrement assez d'argent pour acheter un thé ou quelque chose du genre. Mais juste un thé ça ne suffisait pas. Olive soupira. Peut-être existait-il une boutique de livres coquins ? Mais comment allait-il expliquer ça en revenant chez les Rêveurs ? Ils n'étaient pas au courant et il voulait toujours préserver son image de professeur respectable.

Il se frappa la tête avec la paume de la main. A quoi pensait-il, il était là pour faire des achats. Et il avait fait beaucoup de progrès en plus, il arrivait parfois à s'intéresser à d'autres choses que le sexe. Le jeune homme recommença à marcher, la tête tournée vers les vitrines pour éviter de croiser le regard d'autres personnes. Si cela arrivait, elles allaient tout de suite voir à quoi il pensait et elles allaient être dégoûtées par lui. Il marchait un peu plus vite. Jusqu'à ce que ses yeux se posent sur un superbe petit écrin qui plairait sûrement à l'une de ses recrues, la petite fille coquette qui adorait les avions.

Non pas qu'il allait l'acheter pour obtenir des faveurs. C'était juste se montrer gentil. Olive serra les dents et mis les deux pieds dans la boutique. Il se pressa jusqu'à la boîte puis jusqu'au comptoir en gardant un calme légendaire. Au moment de sortir les Gelds de sa poche, il jeta un rapide coup d’œil vers la vendeuse lorsqu'elle lui dit bonjour. Olive se mordit la lèvre, ses mains se mirent à trembler. Elle avait un air doux, était assez jeune, et son corset mettait bien en valeur ce qu'elle avait à offrir.

Mais à quoi pensait-il ? Devant une si jolie jeune femme. Elle devait le détester, elle devait avoir vu qu'il la regardait mal :

- Il y a un problème Monsieur ?

- Bon..... jour. Tout va bien, merci.

Olive baissa les yeux en posant les pièces sur le comptoir.

- Je voudrais cette poite... cette boîte, s'il vous plaît.

La vendeuse prit les pièces, il ne voyait pas son visage mais sentait qu'elle avait l'air inquiète. Est-ce qu'elle avait peur de lui ? Elle devait se douter qu'il était dangereux. Oh non. Elle lui tendit le petit objet qu'elle avait emballé dans un vieux papier qui semblait précieux.

- Vous n'êtes pas malade ?

Si. Si-si-si, il l'était.

- Vous savez si vous avez attrapé mal vous devriez aller voir l'apothicaire. C'est l'hiver, il vaudrait mieux prendre soin de vous !

- Merci... J'irai voir.

Mais il savait que l'apothicaire ne pouvait rien faire pour lui.

- Au revoir, à bientôt Monsieur ! Merci d'avoir fait un passage dans notre boutique.

Olive tourna les talons en se dirigeant vers la sortie. L'air frais de l'hiver lui frappa le visage dans les ruelles. Il s'assit sur un banc en se prenant la tête et en fermant les yeux. Il espérait pouvoir se calmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Chimère
avatar
Chimère


Feuille de personnage
ÂGE: seize ans
OCCUPATION : adoratrice d'amsel
ADHÉSION : neutre


INSCRIPTION : 30/12/2014
MESSAGES : 82
HAUT-FAITS : 4
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: Thérapie sur demande - Lyra   Dim 4 Jan - 1:16

- … Tu as bien retenu la liste ?

Et Lyra acquiesça. C’était juste une question d’habitude, à force. Comme toutes les deux semaines, elle se rendait aux boutiques entassées pour chercher les fournitures nécessaires à accueillir les visiteurs et à entretenir la maison d’Amsel. Ainsi, elle s’y rendait à pied, bravant le froid de l’hiver persistant, un sac à la main et quelques gelds issus des offrandes des visiteurs en poche.
Ses pas résonnaient dans la rue animée des boutiques entassées, elle parcourait les différentes échoppes, comparant les prix pour économiser le maximum de gelds possibles. Elle entra dans le salon de thé pour y acheter de la tisane et autres boissons appréciées à la maison, dépensant la moitié des quelques gelds qu’elle avait en poche. Pour Lyra, effectuer tous ces achats était devenu un rituel qu’elle faisait avec plaisir. Elle prit les boites à thé qu’elle fourra rapidement dans son grand sac, sourit au vendeur et passa la porte boisée. Lyra affrontait à nouveau le froid de l’extérieur, à peine s’était-elle habituée à la chaleur du petit commerce. Dans la rue, luttant contre le vent alors qu’elle marchait un pied devant l’autre, son regard s’attira vers un homme assis sur un banc en bois en se tenant la tête devant la vitrine d’une boutique.  

- Il a l’air malade…

Lyra prononçait parfois des pensées à voix haute. Elle ne pouvait pas laisser un homme ainsi, et encore moins avec ce climat frisquet. Elle marcha vers le jeune homme, s’approchant en ne voulant pas l’effrayer. Elle tendit son bras de porcelaine vers l’homme assis, lui touchant l’épaule du bout des doigts pour espérer recevoir une réaction, tout en se baissant légèrement pour lui demander :

- Monsieur ? Vous … Vous allez bien ?

Elle tenta de prononcer la phrase de la façon la plus douce possible, pour ne pas brusquer l’homme.

- Si jamais ça ne va pas monsieur, nous pouvons nous rendre à la Maison.

Dans sa voix se faisait ressentir la majuscule lorsqu’elle prononçait « La Maison ». Lyra ne pouvait vraiment pas laisser un homme mourir de froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Rêveur
avatar
Rêveur


Feuille de personnage
ÂGE: 27 ans
OCCUPATION : Instructeur auprès des recrues
ADHÉSION : Pro-Rêveurs


INSCRIPTION : 02/01/2015
MESSAGES : 18
HAUT-FAITS : 1

MessageSujet: Re: Thérapie sur demande - Lyra   Dim 4 Jan - 1:47

Olive se tenait la tête dans ses mains en essayant de chasser toutes les pensées qui l'envahissaient. Il sentit une main se poser sur son épaule. Il frissonna :

- Monsieur ? Vous … Vous allez bien ?

Il connaissait cette voix, il la connaissait mais n'arrivait pas à la situer. Il avait peur de voir, il ne voulait pas qu'on vienne le voir. La voix était douce, avenante et gentille. Ca semblait être une gentille fille. En connaissait-il beaucoup en dehors des Rêveurs ? Si c'en avait été une, il l'aurait reconnu, il connait tous les membres.

- Si jamais ça ne va pas monsieur, nous pouvons nous rendre à la Maison.

La maison ? Ah. Non.

La Maison. C'était Lyra, c'était la petite adoratrice qui l'avait abordée l'autre jour. C'était bien la dernière personne qu'il s'attendait à voir et la dernière qu'il aurait demandé à voir. Il releva la tête pour la regarder. Elle était vraiment jolie, et la tenue des adoratrices était toujours aussi seyante. Mais elle devait avoir quoi, seize à dix-huit ans ? Olive n'en était pas à ce stade-là.

Surtout qu'elle était adoratrice.

Surtout qu'il n'avait pas à coucher avec qui que ce soit.

Il sourit en regardant ses joues. C'était l'endroit le plus sûr de sa personne. Les yeux étaient trop bavards et tout ce qui était en-dessous de la bouche le faisait passer pour un prédateur sexuel.

- Ne t'inquiète pas Lyra, je vais bien.

Il resserra l'écharpe autour de son cou pour s'y cacher un peu.

- Je suis venu faire des achats !

Les mains un peu tremblantes il chercha la petite boîte emballée qu'il avait posé à côté, pour la lui montrer. Pour se justifier qu'il n'était pas là pour faire quoi que ce soit d'autre. Il ajouta d'une voix un peu cassée

- Pas la peine d'aller à la maison. Je suis en forme, j'ai profité d'un peu de temps de calme pour me reposer sur ce banc, désolé de t'avoir inquiétée.

Elle le jugeait, c'était sûr. Ses mains tremblaient et même le froid ne pouvait pas permettre de justifier autant de mouvement. Olive les enfouit dans ses poches en souriant du mieux qu'il pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Chimère
avatar
Chimère


Feuille de personnage
ÂGE: seize ans
OCCUPATION : adoratrice d'amsel
ADHÉSION : neutre


INSCRIPTION : 30/12/2014
MESSAGES : 82
HAUT-FAITS : 4
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: Thérapie sur demande - Lyra   Dim 4 Jan - 2:12

Le visage de l’homme se découvrit enfin, et Lyra pu voir une tête qu’elle connaissait déjà.

- Olive ?! Mais que faites-vous ici ?

Oui, en fait cette question pouvait paraître plus ou moins stupide, mais sur le coup de la surprise, Lyra ne trouva que cela à répondre. Evidemment qu’Olive était ici pour faire des emplettes, tout comme elle. Il fixait son visage. Lyra n’était pas vraiment sûre de « la zone », ce qui l’inquiétait assez car elle était au courant des lubies d’Olive. Elle était au courant du scandale qu’avait créé Olive auprès des adorateurs. Ramener Olive à La Maison ? Sûrement pas, Lyra ne prendrait pas ce risque.
Tandis que l’homme se voulait rassurant quand à son état de santé, il cherchait à se justifier de sa présence ici. Il lui montra la petite boite qu’il avait achetée quelques minutes auparavant. Lyra s’émerveillait facilement sur les jolis objets qu’on pouvait dénicher sur les marchés ou dans les boutiques, car elle ne pouvait pas s’en payer de tels – ou trop rarement. Mais la petite boite dans ses mains tremblait, Olive était une feuille vibrant contre le vent. Lyra se demandait presque s’il avait une envie quelconque sur le coup, où si c’était le froid qui le rendait ainsi, bien que ses tremblement furent assez excessifs.

- Très … Très jolie boite, oui.

On ressentait un malaise dans sa voix. Elle devait dire quelque chose, ou le silence deviendrait trop gênant. Et elle ne pouvait partir ainsi. Il camouflait ses mains, Olive camouflait quelque chose, oui, et les pensées de Lyra devinrent de plus en plus floues concernant son attitude.

- Olive, êtes-vous vraiment sûr que ça va ? Vous tremblez vraiment beaucoup, j’arrive à deviner vos tremblements à travers vos poches.


Il continuait de fixer son visage, tandis que les yeux de Lyra se baladaient un peu partout, tantôt sur son corps, tantôt sur son visage ou le paysage alentour, mais elle essayait surtout de ne pas croiser son regard. Elle se souvenait de ce qu’elle avait appris à propos d’Olive, et rien de tout cela ne la rassurait réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Rêveur
avatar
Rêveur


Feuille de personnage
ÂGE: 27 ans
OCCUPATION : Instructeur auprès des recrues
ADHÉSION : Pro-Rêveurs


INSCRIPTION : 02/01/2015
MESSAGES : 18
HAUT-FAITS : 1

MessageSujet: Re: Thérapie sur demande - Lyra   Dim 4 Jan - 23:35

Olive sentait bien que l'Adoratrice était mal à l'aise. C'était sa faute, il avait l'air d'un monstre. Il serrait le tissu de ses poches pour se calmer un peu et il remarqua quelque chose d'étrange. En fait, il n'avait pas si peur de lui faire quelque chose de mal, parce qu'il avait fait beaucoup de progrès ces dix dernières années, et pouvait très bien se contrôler. Mais l'idée même qu'elle puisse savoir le faisait frissonner, le regard de dégoût qu'elle posait sur lui, c'était la raison de son angoisse.

- Très … Très jolie boite, oui.  

Il fronça les sourcils en entendant son hésitation. Ca lui pinçait le coeur. Il lui avait bien parlé d'un problème d'addiction, mais elle devait déjà s'en être rendu compte. Ou alors elle s'était renseignée, ou alors Olive était connu par tous, peut-être que tout le monde savait qu'il était un criminel en liberté après tout.

- Olive, êtes-vous vraiment sûr que ça va ? Vous tremblez vraiment beaucoup, j’arrive à deviner vos tremblements à travers vos poches.

Olive sortit les mains de ses poches d'une traite, les regardant nerveusement. Il les prit l'une dans l'autre comme pour se réchauffer.

-- Ce n'est rien, le froid sûrement ahah.

Il lui sourit de plus belle, osant cette fois-ci regarder ses yeux : ils fuyaient. Soupir. Il regarda le sac qu'elle transportait, elle était sûrement de corvée de course. Il avait l'habitude d'y aller quand il était encore Novice. Olive se redressa un peu, allez, il fallait être amical et accueillant. Il prit la boîte dans la main gauche alors qu'il touchait le bout de sa frange avec la droite. Les grandes respirations qu'il prenait l'aidaient à se concentrer sur ce qui pourrait intéresser Lyra.

- Tu fais les courses pour les Adorateurs ? Je peux t'aider à les porter jusqu'à la rue du Rat Gris, juste à côté de la Maison.  

La rue du Rat Gris était assez étroite et éloignée de la Maison pour pouvoir s'enfuir discrètement une fois ramenée chez elle. Il reprit ses mains qui s'étaient calmées, contrairement à sa jambe gauche qui commençait à remuer frénétiquement. Après tout, s'il la laissait dans la rue, il y aurait peut-être une personne vraiment mal intentionnée qui pourrait lui tomber dessus. Et pas lui. Surtout que plus il le regardait, plus cette robe des Adorateurs était provocatrice et attirante.

Enfin.

-- J'ai l'air assez miséreux, mais je peux porter ton sac jusque là-bas sans le faire tomber ahah !

Il sourit encore une fois en regardant ses mains.

-- Enfin, si tu ne veux pas que je te raccompagne, ce n'est pas grave.

Il tapota le banc juste à côté de lui.

-- La place est libre si tu veux me parler.

Il espérait vraiment qu'elle refuse et fasse demi-tour pour ne plus jamais le voir, il pourrait retourner au QG pour s'enfermer dans sa chambre et être misérable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Chimère
avatar
Chimère


Feuille de personnage
ÂGE: seize ans
OCCUPATION : adoratrice d'amsel
ADHÉSION : neutre


INSCRIPTION : 30/12/2014
MESSAGES : 82
HAUT-FAITS : 4
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: Thérapie sur demande - Lyra   Mer 7 Jan - 16:59

Lyra voyait l’homme comme quelqu’un qui stressait de plus en plus au fil de la conversation. Tandis qu’il se cherchait des excuses, il avait des tics comme celui de se toucher les cheveux. Lyra voyait sur son visage l’angoisse qui montait et qui l’envahissait.

- Tu fais les courses pour les Adorateurs ? Je peux t'aider à les porter jusqu'à la rue du Rat Gris, juste à côté de la Maison.  

Elle répondit dans la foulée :

- Oh non, Olive, je ne veux pas vous déranger ! Vous m’avez l’air vraiment, vraiment mal. Restez  assis encore un peu, puis, nous partirons plus tard si vous allez mieux.

Elle ne voulait pas le laisser seul car elle savait qu’il allait peut-être dériver. Mais d’un autre côté, elle avait peur qu’Olive jette ses griffes sur elle. Non, est-ce qu’un homme de l’âge d’Olive prendrait vraiment une adolescente de seize ans ? Elle avait tout de même un doute sur la question. Mais elle ne tenait pas à s’enfuir, car elle n’était pas censée être au courant de tout cela.

- La place est libre si tu veux me parler.


Elle acquiesça d’un petit hochement de tête, avant de se diriger vers le banc là ou Olive avait tapoté le bois froid. Elle posa ses sacs transportant ses boîtes à thé par terre, à côté de ses pieds. En s’asseyant, sa cuisse toucha le corps d’Olive, et elle ne tarda pas à se décaler un peu plus vers le bord.

- Est-ce que …

En fait, elle cherchait juste à combler la maigre conversation qu’elle pouvait lui offrir.

- Vous vous portez bien chez les rêveurs ?

Elle ne savait pas vraiment quoi dire. Elle était au courant de ce qui le tracassait, mais elle ne savait pas comment aborder la conversation d’une façon subtile. Elle tripotait la mèche de cheveux qui lui tombait de le côté de son visage ; « Mince, maintenant c’est moi qui parait stressée ». Quand cette pensée lui traversa l’esprit, elle s’arrêta de suite, avant de poser ses mains sur ses cuisses froides. Quand elle parlait à Olive, elle ne savait pas où regarder. Elle hésitait à le fixer dans les yeux, tout de même. Ses prunelles se posèrent alors sur les mains d’Olive, celles qui tremblaient et dont il essayait de cacher ce qu’elles trahissaient. Chaque inspiration que Lyra prenait se voulait être de plus en plus profonde ; elle voulait paraître le plus neutre possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Rêveur
avatar
Rêveur


Feuille de personnage
ÂGE: 27 ans
OCCUPATION : Instructeur auprès des recrues
ADHÉSION : Pro-Rêveurs


INSCRIPTION : 02/01/2015
MESSAGES : 18
HAUT-FAITS : 1

MessageSujet: Re: Thérapie sur demande - Lyra   Jeu 15 Jan - 18:04

Lyra le regardait d'un air apeuré, il le voyait qu'elle était terrifiée. Ce n'était pas très difficile à deviner la raison de tant d'agitation. Elle posa ses sacs avant d'accepter la proposition d'Olive, et alors qu'elle s'asseyait sur le banc, sa cuisse vint à toucher celle du jeune homme. Il frissonna alors que la prêtresse s'écarta un peu de lui.

Oh.

Savait-elle vraiment ? Est-ce qu'elle le savait ? Elle était peut-être juste timide ou prude ou chaste. Sûrement pas timide, si elle était adoratrice, c'était sa tâche d'aller vers les autres.

Elle était juste dégoûtée.

Ou alors elle n'aimait pas le contact avec les hommes. Peut-être avait-elle un penchant plus prononcé pour la gente féminine ?

- Est-ce que …        

Olive releva la tête, tiré de ses pensées. Il était parti un peu loin, trop concentré. Il fallait qu'il se détende un peu. Tout allait bien, pour le moment. Il se gratta la tête en riant nerveusement pour lui-même.

- Vous vous portez bien chez les rêveurs ?


Le vouvoiement le fit sourire. Etait-elle si jeune que ça ? Ou était-ce lui qui se faisait vieux ? Il ne savait pas, mais il n'osait pas lui demander de le tutoyer. Après tout, si elle voulait le faire, elle n'avait qu'à le faire. Et peut-être qu'elle ne voulait juste pas avoir à lui parler. C'était sûrement ça.

Mais elle lui avait posé une question. Se portait-il bien chez les Rêveurs ?

- Admirablement bien, répondit-il en souriant, tout le monde est très soudé et, même si je ne sais pas si j'ai le droit de révéler cette information, il rit doucement, ça se passe très bien avec nos recherches sur Amsel.

C'était vrai ça. Olive pouvait sembler inutile aux yeux de certains, il aidait avec tous les travaux sur Amsel. C'était un sujet qui le passionnait depuis qu'il avait appris à lire avec les adorateurs, comment un tel homme pouvait-il exister ? Il était tellement intelligent, fort, courageux. Il devait sûrement être beau en plus de ça. Peut-être qu'il pourrait retourner dans sa chambre un jour... Mais Olive s'égarait. Il reprit ses esprits en sursautant :

- Enfin, on ne fait pas que ça, dit-il d'une voix agacée avant de se mettre à chuchoter dans l'oreille de Lyra, on sait aussi beaucoup de choses sur la prison et sur comment on pourrait s'en aller. Mais ça je pense que tu le savais déjà.

Il se rassit sur le banc pour être bien droit, il avait l'air d'un gamin fier qui connaissait pleins de secrets qui n'en étaient pas.

- Et toi, tu es bien chez les Adorateurs ? Ca fait combien de temps que tu y es ?

Le sujet qu'il voulait aborder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Chimère
avatar
Chimère


Feuille de personnage
ÂGE: seize ans
OCCUPATION : adoratrice d'amsel
ADHÉSION : neutre


INSCRIPTION : 30/12/2014
MESSAGES : 82
HAUT-FAITS : 4
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: Thérapie sur demande - Lyra   Mer 28 Jan - 13:16

- Admirablement bien, tout le monde est très soudé et, même si je ne sais pas si j'ai le droit de révéler cette information, ça se passe très bien avec nos recherches sur Amsel.

Olive rentrait dans la conversation. Alors, Lyra était rassurée, sûrement.

- Ah, je suis ravie de l’apprendre, répondit-elle en esquissant un léger sourire.
- Enfin, on ne fait pas que ça, ajouta-t-il.

Lyra lui jeta un coup d’œil  rapide tout en gardant ce petit sourire à peine discernable. Il s’effaça rapidement quand sa tête vint s’approcher de son visage. Que voulait-il faire ? L’embrasser ? Mettre son horrible langue au fond de sa gorge ? Tenter une quelconque approche ? Ses yeux se grossirent avant que tout son corps se paralyse. Lyra ne pouvait vraiment pas oublier ce qu’elle avait appris sur Olive. Elle avait peur de lui. Ses lèvres qui auparavant s’avancèrent doucement s’arrêtèrent au niveau de son oreille. Il lui chuchota:

- On sait aussi beaucoup de choses sur la prison et sur comment on pourrait s'en aller. Mais ça je pense que tu le savais déjà.

Lyra n’avait que faire de ce qu’il lui disait. Lyra voulait juste que sa tête recule rapidement, car sa paralysie momentanée lui empêchait d’articuler un seul mot. Heureusement, l’homme revint à sa position initiale avant de rajouter :

- Et toi, tu es bien chez les Adorateurs ? Ca fait combien de temps que tu y es ?

Elle attendit quelques secondes avant de pouvoir répondre. Ses mains étaient toujours crispées et serraient un morceau de tissus.

- Euh, oui oui, très bien, répondit-elle, hésitant non pas sur sa condition mais de la façon dont Olive parlait aussi aisément des Adorateurs. Cela fait plusieurs années, je ne pas une nouvelle recrue.

Ses yeux se posèrent sur ses propres mains. Elle découvrit, avec une pointe d'horreur, que le tissu qu’elle serrait n’était pas celui de sa tenue d’adoratrice mais de la veste d’Olive qu’elle relâcha aussi rapidement.

Aujourd’hui, Lyra enchaînait vraiment les gaffes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thérapie sur demande - Lyra   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thérapie sur demande - Lyra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Portail officiel de la ville du Havre - Demande d'actes
» MODE D'EMPLOI POUR UNE DEMANDE DE DÉBARQUEMENT
» RSG DEMANDE UN DON($)
» Demande d'aide au Havre
» Chocothérapie

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-