Gefängnis



 

 
 i'm not gonna teach him how to dance with you. • ALSKAR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




Chimère
avatar
Chimère


Feuille de personnage
ÂGE: seize ans
OCCUPATION : adoratrice d'amsel
ADHÉSION : neutre


INSCRIPTION : 30/12/2014
MESSAGES : 82
HAUT-FAITS : 4
SEXE : Féminin

MessageSujet: i'm not gonna teach him how to dance with you. • ALSKAR    Sam 28 Fév - 16:04




Je ne pouvais pas
Je ne voulais peut-être pas
Mais elle ne venait pas
Alors je suis rentrée

J’ai poussé la porte et là j’ai vu là j’ai entendu là j’ai souri car je l’ai vue elle était plutôt jolie dans son habit de  danseuse mais je voyais qu’il y avait quelque chose d’anormal que quelque chose clochait et que peut-être il fallait que je fasse quelque chose
Est-ce qu’il faut que je fasse quelque chose ?

Là-dedans je sens le cœur des femmes qui s’enivre je sens le cœur des hommes qui palpite je sens des sentiments des battements des cœurs qui aiment et des cœurs qui saignent

Peut-être que le sien saigne
Peut-être que le mien aime
Alors j’ai regardé la scène et j’ai vu les femmes aimer j’ai vu les femmes se battre et les femmes adorer
Peut-être que j’aime Amsel autant qu’elles avaient l’air d’aimer cet homme là-bas qui discutait avec elles et qui tenait de ses mains habillées un verre peut-être que j’aime quelqu’un d’autre

Et je me suis souvenue de ce qu’elle avait dit
C’était certainement lui qui là-bas venait séduire adorer illuminer la journée des femmes des danseuses ou des autres c’était sûrement lui qui venait comme s’il n’y avait jamais rien eu et comme s’il n’y avait rien avec personne avec aucune femme et personne d’autre

Et je voulais dire à Âlskar ne regarde pas ce massacre sous tes yeux chérie
Ne regarde pas ce qui te fait mal mais ce que tu aimes
Je crois que ton cœur devrait plus aimer que saigner
Je crois que ton cœur devrait arrêter de vouloir saigner le sang de ceux que tu n’aimes pas
Coule le sang des chimères comme coule l’eau des rivières
Non rien ne doit couler Älskar tu te tortures tu te tortures ne regarde pas ce qui te fait du mal

« Älskar, je crois qu’on devrait partir »

Alors Älskar suis moi je veux t’apprendre à ne pas détester ces gens que tu maudis car sans le savoir tu me maudis moi-même alors que je suis ton amie car je ne t’ai rien dit mais oh Älskar si je pensais que tu allais devenir rafleuse oh Älskar si je croyais que je devrais me cacher toute ma vie de tout et de toi car jamais ne veut que tu découvres ou que quiconque se rende compte que moi je suis un être perfide comme les autres je suis de ceux que tu hais que tu détestes que tu tues et que l’on massacre ou que l’on sacrifie

Je crois que ton cœur doit arrêter de saigner pour que tu puisses arrêter de saigner les autres
Moi j’ai appris à aimer ceux qui détestent les gens comme moi







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Rafleur
avatar
Rafleur



INSCRIPTION : 25/02/2015
MESSAGES : 9
HAUT-FAITS : 1
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: i'm not gonna teach him how to dance with you. • ALSKAR    Dim 1 Mar - 23:39

SOMETHING LIKE A BREAK
Effervescence des sens, hommes en quête d'amour, femmes enivrées, envoûtées. C'était un soir comme les autres. C'était encore un soir à danser, encore un soir pour oublier. Et comme tous les soirs, la salle était pleine, et les regards posés sur toi. Avec grâce, tu suivais les pas des autres filles et offrais un spectacle inoubliable aux habitués venus vous regarder. C'était d'une légèreté, d'une fluidité sans faille. Et les gens en redemandaient, encore et encore. Alors tu recommençais, tu tournais, tournais, et oubliais ce qu'il se passait autour de toi. Ton esprit se vidait, tu ne pensais plus à rien, même plus à lui.

Pendant longtemps, tu avais lutté très fort contre l'envie empoisonnée de l'aimer encore. Tu avais lutté très fort contre la vie et ses malheurs, ses hasards qui se moquaient de tes attentes. Mais l'envie t'a empoisonnée, et la vie a pris le dessus ; tu l'as détesté, mais en même temps tu l'as aimé, de toutes tes forces. Et il était là, devant toi. Au début, tu n'as rien vu. Puis la musique et les autres danseuses autour de toi se sont arrêtées. Tes pensées perfides revenaient peu à peu, et ton regard s'était plongé dans ses iris qui te fixaient, qui te transperçaient de toutes parts. Il te regardait, et ses lèvres formaient cet habituel rictus à cause duquel tu étais tombée désespérément, éperdument amoureuse de lui.

Tu l'as détesté ; tu aurais voulu qu'il meurt juste devant tes yeux à ce moment là. Mais il souriait.
Dégoût. Sensation soudaine de n'être plus rien. De n'être qu'une poupée fragile, exposée à tous les dangers.

Puis elle est arrivée. Lyra. Elle n'avait rien à faire dans cet endroit. Et si elle était là, c'était à cause de toi. Parce que tu avais faibli. Parce que tu n'avais même pas cherché à lutter. Malgré ta haine, tu l'as regardé, le beau, le magnifique Klyvve entouré de ces dames, et tu l'as aimé. Oui, tu l'as aimé comme ça ; tu as aimé son habituel sourire et ses mains toujours gantées. Il t'avait regardé avec cet air de défi ; il maitrisait tout, aussi bien tes sentiments que les femmes autour de lui. Tu l'as aimé mais en même temps tellement haït.

Finalement, tu as pris Lyra par la main et l'a faite sortir. Tu avais une envie folle de la serrer contre toi et de lui dire « merci ». Mais tu as juste souri.

« Désolée de t'avoir fait rentrer. J'ai été retardée, ma danse a duré plus longtemps. » Tu savais très bien qu'elle savait. Mais tu avais honte. Tu as levé la tête et contemplé le ciel. Vide. « Oui, j'ai dansé trop longtemps cette fois... »

Les minutes ont passé. Et tu as pensé, « tant pis ». Tu l'as prise dans tes bras. Et tu as fermé les yeux pour ne pas pleurer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Chimère
avatar
Chimère


Feuille de personnage
ÂGE: seize ans
OCCUPATION : adoratrice d'amsel
ADHÉSION : neutre


INSCRIPTION : 30/12/2014
MESSAGES : 82
HAUT-FAITS : 4
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: i'm not gonna teach him how to dance with you. • ALSKAR    Lun 2 Mar - 22:35




J’ai senti la main la main humide et incertaine d’Alskar cette main qui voulait me dire de partir cette main qui voulait me dire qu’elle ne voulait rien voir rien entendre et ne plus subir
Alors Älskar sa main je l’ai prise et nous sommes sorties
Et elle m’a sourie Älskar elle m’a sourie mais ai-je senti ce sourire comme un sourire de joie non ce sourire n’était plutôt qu’un masque qui cachait des sentiments refoulés au fond de son être et de son cœur

Non Älskar ta danse n’a pas durée plus longtemps oui Älskar je sais ce qui t’a déplu et ce qui déchire ton cœur et ton être là où tu caches tout
Älskar regarde ce ciel vide
Mais est-ce que ce ciel est aussi vide que son cœur
Est-ce que mon cœur est vide ou est-il empli d’un concentré de sentiments?
Älskar je ne le sais pas

«Älskar est-ce que tu l’aimes ? »

Et Älskar dans mes bras c’est un concentré d’émotions oui il ya quelque chose dans mon cœur Älskar et tu me le fais savoir
Mais quoi
Je ne le sais pas Älskar
J’aimerai bien je crois
J’aimerai bien savoir ce qu’il s’y cache

« Älskar toi tu sais ce qu’être amoureuse est mais moi je ne le sais pas »

Et je ne relâche ni sa main ni son corps

« Je crois que j’aimerai bien savoir ce que c’est »

Je crois que je la serre encore plus

« Même si je dois souffrir comme toi »

Je crois que je l’ai desserrée durant ce silence
Ou peut-être l'inverse
Je ne me rappelle plus

« Mais est-ce que ça vaut la peine Älskar ? »

Je crois que je veux qu’Älskar me parle de ça de cette chose inconnue et qui pourtant entoure le monde et enivre le cœur des gens des hommes des femmes et parfois des enfants
Je crois que j’ai déjà senti des sentiments
Des sentiments forts
Mais était-ce de l’amour ? Je ne crois pas
Mais Älskar dis-moi si ça vaut la peine de connaître cela
Älskar dis-moi que ça vaut la peine.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Rafleur
avatar
Rafleur



INSCRIPTION : 25/02/2015
MESSAGES : 9
HAUT-FAITS : 1
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: i'm not gonna teach him how to dance with you. • ALSKAR    Mar 3 Mar - 0:28

AND SHE'S SMILING, BLIND TO IT ALL
Tu avais pris l'habitude de te battre avec l'amour ; tu les connaissais par cœur désormais, ses malheureux aléas, les joies et les peines qu'il procurait. Parce que ton cœur avait été jeté, maltraité, fracassé des dizaines et des dizaines de fois. Alors chaque fois, tu faisais semblant d'oublier, puis tu aimais encore, et tu ré-oubliais, et ainsi de suite. C'était un jeu facile : il suffisait de ne pas tomber entretemps. Mais avec le temps, tu as compris que l'amour n'était pas un jeu. Que pour le garder l'amour, il fallait le chérir, le protéger, de toutes ses forces. Alors tu l'as chéri l'amour. Tu l'as protégé, tu as tout fait pour le garder. Tu l'as aimé. Mais l'amour partait toujours.

Peut-être n'était-il pas fait pour toi, en fin de compte. Peut-être que c'était un sentiment trop beau, trop noble pour toi. Peut-être, Älskar, peut-être que l'amour n'est qu'une bombe à retardement, le déclic avant l'explosion, le calme avant la tempête. Peut-être qu'il est fait pour partir, et laisser des traces indélébiles.

Mais tu y as quand même cru. À son immortalité.

Tu l'as serrée très fort. Tu as bu chacun de ses mots. Chaque phrase qu'elle prononçait était une dose de réconfort. Elle était comme ça, Lyra. C'était un soutien perpétuel, c'était l'appui dont tu avais besoin pour ne pas replonger dans les méandres de l'amour.

« L'amour, Lyra ? » Tu l'as serrée, de plus en plus fort. « C'est ça, Lyra. C'est l'éternel sensation que quelqu'un te serre contre lui. Tout le temps, chaque heure, chaque minute, chaque seconde de ta vie. C'est réconfortant, non ? »

C'était un sentiment beaucoup plus beau, beaucoup plus fort que les autres. C'était quelque chose d'unique, une chose si forte que l'on ne la connait que rarement dans sa vie. Et quand on a cette chance, on essaie de la garder jusqu'à notre mort.

Tu l'as lâchée, puis tu as pris sa tête entre tes mains, et l'as regardée droit dans les yeux. Tu l'as menacée, tuée avec ton regard.

« Regarde moi. L'amour n'est pas réconfortant. Je regrette chaque seconde où j'ai aimé. N'aime jamais. » Tu as souri, puis tu as baissé la tête. « Je mens mal, n'est-ce-pas ? »

Finalement, tu t'es mise à marcher, t'éloignant peu à peu du clos. Cette maison qu'habitait le diable, tous les jours.

« Aime, Lyra. Aime jusqu'à ce que ça te détruise. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Chimère
avatar
Chimère


Feuille de personnage
ÂGE: seize ans
OCCUPATION : adoratrice d'amsel
ADHÉSION : neutre


INSCRIPTION : 30/12/2014
MESSAGES : 82
HAUT-FAITS : 4
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: i'm not gonna teach him how to dance with you. • ALSKAR    Mar 3 Mar - 1:14




« L'amour, Lyra ? »

Oui je crois que je veux savoir

« C'est ça, Lyra. C'est l’éternelle sensation que quelqu'un te serre contre lui. Tout le temps, chaque heure, chaque minute, chaque seconde de ta vie. C'est réconfortant, non ? »

Je sens ses bras qui m’agrippent son corps collé au mien ma tête dans son épaule ses lèvres à mon oreille qui chuchotent des mots

« Je crois que ça me plairait. »

Et il y a eu rupture dans la scène un cadre brisé par un choc
Je crois qu’Älskar veut me prévenir ou m’endurcir

« Regarde-moi. »

Avant de fixer ses yeux j’ai louché vers le ciel pour contempler le vide infini qui se dresse dans cette immensité noire.

« L'amour n'est pas réconfortant. Je regrette chaque seconde où j'ai aimé. N'aime jamais. »  

Alors je crois que je n’aimerai pas Älskar je crois que tu as raison
Mais pourquoi as-tu baissé ce regard et m’a dit cela pourquoi m’as-tu dit que tu mentais Älskar
Je crois que je ne comprends pas je crois que cela m’emmêle
Ou peut-être que je ne veux pas comprendre
J’ai marché avec toi j’ai foulé avec toi les pavés de la rue dans la nuit triste et calme de Gefängnis

« Aime, Lyra. Aime jusqu'à ce que ça te détruise. »

Je crois que je veux courir au trépas  je crois que je veux goûter à l’amour comme toi Älskar
Je ne comprends rien mais ça m’a l’air bien même si ça m’a l’air dur
Je crois que c’est bien
Non
En fait je ne comprends rien à ce que je crois
Mais j’imagine que ça doit être bien Älskar j’ai envie de vous faire confiance en toi et en l’amour je veux goûter à cette chose inconnue que je vois partout et qui me fait peut-être peur

« N’y a-t-il pas une limite avant que cela me détruise Älskar ? »

Je veux toucher mais je ne veux pas être brisée Älskar car tu ne sais pas à quel point je suis fragile physiquement mais peut-être que tu sais si je le suis mentalement Älskar car moi je ne le sais pas
Je ne sais pas grand-chose Älskar

« Est-ce que tu penses que je pourrais supporter cela? »








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: i'm not gonna teach him how to dance with you. • ALSKAR    

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm not gonna teach him how to dance with you. • ALSKAR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» if you ride like lightning you're gonna crash like thunder + priaspen
» I'm gonna love ya, until you hate me. [+18]
» (F) SERINDA SWAN ▬ you're gonna see my heart broken into pieces
» if you look in the face of evil, evil's gonna look right back at you. ⊹ (jaime)
» HEATHER ► i'm gonna live like tomorrow doesn't exist. †

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-