Gefängnis



 

 
 Pv Storm | ON REPASSERA POUR LA DISCRETION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Pv Storm | ON REPASSERA POUR LA DISCRETION   Ven 2 Jan - 4:11


La Cabane Ambulante
                            ft. Storm



Enfin un jour de tranquillité. Tu n'en pouvais plus, les responsabilités qui pesaient sur tes épaules t'épuisaient. Tu passais ton temps à mentir, à cacher, à élaborer des stratégies. Tu devais t'éloigner de Close et de tout ça pour une fois. Tu pensais à un endroit. Puis tu repensais à ce que tu avais changé dans tes habitudes, pourquoi je n'avais pas succombé à ce poids avant ? Tu compris ce qui te manquait.

Tu enfilais tes baskets, attacha tes cheveux bien haut sur ton crâne et parti de chez toi, franchissant de tes plus grandes foulées les portes de l'insatiable ville de Close. Quand avais-tu pu être assez épuisée pour arrêter d'aller courir le matin ? Tout semblait plus simple quand ton souffle était coupé et que la terre sous tes pieds se dérobait. Tu n'irais pas très loin, seulement le Quartier Central. La Fôret de Cuivre était immense et plutôt dépeuplée des hommes et de leurs incessants problème. Tu ne voulais rencontrer personne, tu voulais être seule, toi et l'air chavirant dans tes poumons. Tu voulais sentir ta tête tourner et tes membres flageoler sous l'assaut de tes enjambées. La course était revigorante. C'était exactement ce que tu voulais, une douleur et un bien être physique à des kilomètres des tumultes de la ville.

Plus d'une heure que tu courrais désormais. Tu n'avais encore rien senti. Tu fermais quelques fois les yeux. Mais ton souffle se faisait de plus en plus court. Tu t'arrêtas pour reprendre ton souffle quelques instant. Les arbres étaient si grand que tu n'en apercevais pas les cimes. Le vent rafraîchissait ton corps bouillonnant sous l'effort. Tu inspirais de grande bouffée. Tu te calmais. De là où tu étais, tu pouvais percevoir un doux chant, une douce musique, une représentation de la nature abandonnée, sauvage. Les oiseaux sifflaient, ils composaient le parfait chant pour s'allier à ce paysage qui te coupait le souffle. C'était hors de ta portée, c'était si beau et si intouchable. Crrack. Un bruit vint briser l'harmonie. Une défaillance, un étranger, un regard. Il y avait quelqu'un dans ton dos. Tu ne bougeas pas, tu restas face à ces arbres, laissant le danger se faufiler à l'abris de ton ombre. Tu laissas tes bras continuer leurs étirements, comme si de rien était. Tu ne ferais rien tant que tu n'en serais pas plus. Il te fallait apercevoir son visage.
Tu décidais de t'étirer. Tournant la tête sur le côté, tu fis face à ton suiveur, montrant allègrement ton visage confiant, tes yeux fermés. Tu le mettais en confiance. Il n'avait rien à craindre de toi, tu le forçais à se convaincre de sa propre réussite. Tu engageais ton corps sur la droite, étirant ta jambe en parallèle de ton bras. Tout en tournant le cou, ouvrant furtivement les yeux entre tes longs cils noirs.

Un bonnet orange et des mèches éparses, tu avais déjà vu ça. C'était assez particulier comme attirail. Tu t'en souvenais, c'était récent, au QG. Un Râfleur lambda. Un autre pion dont tu n'avais jamais croisé le chemin. Qu'es-ce qu'il pouvait bien te vouloir ? Tu fis mine de ne pas avoir vu et repris ta course. Désormais attentive à ses faits et gestes tu voulais voir si l'étranger te suivait. C'était effectivement le cas. Depuis quand pouvait-il t'observer ?
Au loin tu aperçu une cabane. Elle était immense, une grande toile s'étendait. Elle n'était qu'à quelques mètres de toi. Tu l'avais déjà aperçue mais tu n'y étais pas rentré, plus tard tu avais appris ce qu'il en était et voulait t'y rendre mais elle avait d'hors et déjà disparu. C'était une occasion parfaite de tester son mythe. De plus tu mourrais d'envie de découvrir son mystère. Tu t'y dirigeais en continuant ta course, l'inconnu toujours dans ton dos.

Revenir en haut Aller en bas




Rafleur
avatar
Rafleur


Feuille de personnage
ÂGE: 17 ans.
OCCUPATION : Officier Rafleur et Coiffeuse
ADHÉSION : Secret bien gardé.


INSCRIPTION : 06/12/2014
MESSAGES : 57
HAUT-FAITS : 1
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: Pv Storm | ON REPASSERA POUR LA DISCRETION   Dim 11 Jan - 4:25


Poursuite      



ft. Bliss,
Capitaine-Officier

▬ Pardon d'avoir mis tout ce temps pour pondre ceci. S'il y a quoique ce soit qui va pas, hésite pas.
-et je pique des codes le temps d'apprendre à coder.*meurt*-

Des noms. De nombreux noms résonnant dans un esprit vif et curieux, ne demandant qu’à être associés à des visages et surtout, à des informations. C’était sa manière de Rafleur de se sentir victorieuse et vivante. D’exister et de s’amuser à tenter de tout savoir. Un intérêt naturel qu'elle trouvait en tous les êtres vivants et envers son entourage que rien ne pouvait lasser. Et plus le mystère était grand, plus une insatiable curiosité incitait des actions toujours plus imprudentes, mais pourtant jamais totalement dépourvues de raison ou de logique -même si de ce point de vue là, la sienne faisait fit de toute commune notions. Et dans ce bourdonnement continu, cet intérêt grisant, constamment éveillé, il y avait ce nom. Velvet. Ce nom, ou plutôt cette rumeur. Elle n’a jamais vraiment su à quoi elle ressemblait. Ces victoires et stratagèmes passaient de bouches à oreilles, sans que la plupart de la populace et des sous-fifres n’en aient jamais vu que la silhouette. Storm, c’était un sous-fifre aussi, mais curieuse et concernée.
Et joueuse, aussi. Son intérêt fut piqué lorsque le nom de son aîné résonna à ces oreilles. Velvet. Une légende. Un Mystère. Un Capitaine. Une Force. Rien de plus n’était nécessaire pour éveiller son attention et la mettre en mouvement.

De longs cheveux roux et une silhouette élancée, des voix murmurées, des discutions sensibles, un nom qui perce parmi les mots, et une simple déduction. Même un pion a le droit de s’intéresser à son supérieur. Un sourire se forma sur son visage lorsque ces yeux rencontrèrent cette même chevelure battant sur le dos du Capitaine quittant Close à grandes enjambées, d’un rythme régulier et rapide de femme qui fait souvent du sport. Descendant du toit sur lequel elle était perchée et duquel elle pouvait voir les activités des habitants, la jeune fille tapa le bout de son pied contre le sol, fit balancer ces bras de part et d’autre de son corps pour les détendre, avant de s’élancer à la poursuite de sa cible, telle une douce ombre inoffensive, silencieuse mais qui ne nous lâche jamais.

Traversant les bois au feuillage écarlate, son agilité l’a sauvait de quelques branchages mal placés et de coupures douloureuses, elle s’arrêta à bonne distance de sa supérieure, qui semblait être moins à bout de souffre que sa cadette, maudissant intérieurement ces petits poumons qui menaçaient presque d’éclater. Reprenant une respiration plus commune, son sourire posé réapparut lui aussi, que rien ne semblait troubler. Se décollant de l’arbre derrière lequel elle se cachait, dans son avancée à découvert, il y eu un Crrack. Un pas de trop. Une inattention. Une erreur. Et qui au fond, lui épargnait le plaisir de se dévoiler elle-même. Elle ferait plus attention la prochaine fois.

La Capitaine ne semblait pas vouloir être surprise, ni le montrer. Ni même daigner la regarder, les yeux clos, affichant une confiance sans pareille. Et tant mieux, c’était ce qu'on pouvait attendre d’un Capitaine Rafleur. Lorsque sa supérieure entre-ouvrit les yeux pour l’observer, la jauger, elle tentait de son côté de la sonder à travers ces longs cils et ces paupières. Toute deux en train de guetter le moindre mouvement de trop que l’autre pouvait faire. Et la jeune fille n’avait aucune difficulté à imaginer que le Capitaine pouvait la surprendre comme elle-même se plaisait à faire. Mais Storm avait beau aimer prendre à revers et frapper par derrière, elle savait prendre des initiatives tout comme observer avant d’agir et attendre le signal venant de son adversaire. Et celui-ci ne tarda pas.
Sa cible se remettant à courir, ce fut d’autant plus réjouissant pour sa poursuivante.
« C’est une invitation à jouer, Capitaine ? »

Son ton était jubilatoire, son intérêt grandissait tandis qu’une lueur de défi passait dans ces yeux émeraudes, tout ce qui sortait de l’ordinaire faisait ressortir ce plaisir candide qu’elle prenait à passer entre les arbres, à donner tout son être à quelque chose, et là, par ces jambes habitués à la course, s’était à l’étude de son Aînée. Elle s’était relancée à sa suite, de ces pas de félins, apercevant au loin un autre élément éveillant son intérêt. Cette journée allait décidément être fascinante. Course poursuite. Intérêt distant et une maison attendant d’être ouverte, qui lui avait toujours échappé. La seule question à laquelle elle songea concernait celle qui allait pouvoir ouvrir la porte temporaire, et ce qu’attendait sa supérieur d'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Pv Storm | ON REPASSERA POUR LA DISCRETION   Jeu 22 Jan - 0:12


La Cabane Ambulante
                            ft. Storm



Face à l'entrée de la cabane ambulante, ta main hésitait. Tu mourrais d'envie d'entrer, mais que se passerait-il si une fois à l'intérieur c'était une mauvaise surprise ? En ce moment, la vie dans la prison avait été chamboulée par cette histoire de Voleur, la garde de la Reine avait redoublé de vigilance. Tu n'aimais pas ces temps incertains, tout y était mis dans une lumière expiant chaque faits d'ombre. Tu t'étais sentie libérée par la capture de 22h22, tu ne l'avais jamais appréciée et la tension semblait s'être largement relâchée après ça. Mais Gesetz n'est pas une femme calme, non, loin de là, tu t'attendais à des représailles.
Alors était-ce vraiment le moment d'entrer dans la Cabane Ambulante ? De te confronter à l'inimaginable qui t'attend juste en face, cet inconnu sur tes pas. Ou bien était-ce même le moment de se poser la question ?
Tu es curieuse Bliss, et ce mystère face à toi, ce danger tout autour, ne te caches pas, tu adores ça. Tu n'as pas tant besoin d'y réfléchir. Non, tu entres.

...wow
C'est immense, l'opposé de ce que tu aurais imaginé. Il n'y a personne ici, pas âmes qui vivent. De multitudes de couloir se succèdent, le plafond est si haut que tu as peine à en imaginer la distance. Aurais-tu pris des herbes sans t'en rendre compte ? Cette "cabane" n'a rien d'une cabane. C'est une salle immense, un dédale de couloirs multicolore. Les murs, le sol et même le plafond, sont recouverts de tapis, moquettes et autres tissus folkloriques, un véritables patchworks de couleurs et de formes indistinctes. Il n'y a aucuns meubles, seules quelques fleurs ou plantes traversent les murs ou dépassent du sol.
C'est absolument parfait pour la situation. Ton émerveillement stoïque ne dure que quelques instants, tu quittes l'entrée en accélérant tes foulées, tu commences un sprint léger, aérien, tu sais qu'elle te verra mais tu ne comptes pas lui faciliter la tâche. Ce décor peut t'être utile, largement même. Non la confrontation se fera au moment venu, d'abord tu comptes t'amuser.

« Et tu me trouveras comme une souris s'approchant trop près d'un chat. »

Tu murmures pour toi même dans un rictus enfantin. Tu te distrais.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas




Rafleur
avatar
Rafleur


Feuille de personnage
ÂGE: 17 ans.
OCCUPATION : Officier Rafleur et Coiffeuse
ADHÉSION : Secret bien gardé.


INSCRIPTION : 06/12/2014
MESSAGES : 57
HAUT-FAITS : 1
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: Pv Storm | ON REPASSERA POUR LA DISCRETION   Lun 2 Fév - 22:17


Poursuite      



ft. Bliss,
Chat-Souris

▬ Euh. Retard. Et hésite pas à me dire si tu pense que je n'ai pas assez "agis" ou oser (parcequec'estlecas) ;;. Et sinon t'inquiète pas, la longueur n'est pas un problème, j'espère ne pas avoir gâché la marge que tu m'a gracieusement laissé XwX.

Storm ralentissait. Une très faible hésitation. Ou aurait-on pu appeler ça de l’appréhension ? Non, aucun n’était bon. Peut-être était-ce de la prudence. De toute façon n’avait-elle pas le choix que de laisser son aîné y pénétrer avant elle ?
La Capitaine disparut de sa vue en passant le pas de la porte, elle disparut dans l’inconnu. Storm était prudente. Prudente mais imprudente. Prudente mais incroyablement curieuse. Jamais ces jambes n’avaient pu poursuivre le bâtiment mouvant ; et maintenant, enfin. D’un saut, ces pas franchirent l’encadrure de la porte, l’inaccessible. Des murs de pierre ? D’un matériel inconnu sobrement décoré de tableaux ? De grands papiers peints luxueux ? Sa vision se remplissait d’images simples à la manière dont les murs du château et le monde extérieur lui avait été décrit, et ces yeux clignèrent de manière répété devant le spectacle ; très différent de ce que son cerveau projetait. Des motifs bariolé, colorés sur des tissus et des matières variés, sois comme coton, assemblés de manière décousue, dont lesdites coutures épaisses apparaissaient dans une teinte voyante. Même les murs semblaient décalés, presque mal assemblés. Elle n’avait jamais vu un tel rassemblement de matières et de formes différentes. Un plafond trop haut et des murs de cette même matière, sur laquelle Storm aurait pu croire pouvoir rebondir tant le touché était doux, presque moelleux, et dont les aspérités dépassant du sol et des murs paraissaient prête à accueillir un corps fatigué.

Des couloirs sans fond aux couleurs vives et aux mêmes motifs, déformés par la distance, des poids, des carreaux, des cercles, des portes qui se succédaient, des mêmes couleurs  chatoyantes, dont la variété des formes semblait présager un intérieur bien différents. Et, ah, elle n’avait plus le temps d’observer plus que ça, ou sa supérieure allait lui échapper. Echapper ? …Vraiment ? Le murmure moqueur venait de parvenir à ces oreilles sans qu’elle ne puisse le comprendre totalement. Mais s’en souciait-elle vraiment ?
Un sourire joueur à peine restreint se formait. Si elle voulait jouer, si elle voulait que Storm l’a suive, et bien, Storm allait la courser.
Un bond, déjà haut par sa grande détente, et allongé par l’appuie qu’elle prit sur le sol, s’enfonçant sous ces pieds. Elle aurait pu passer des heures à se jeter contre le mur et le sol de manière enfantine, mais elle avait mieux à faire ; ces jambes frôlèrent les plantes fraiches dépassant du coin entre le sol et le mur alors que son émerveillement et sa curiosité se transformaient en fierté rayonnante d’enfant qu’on taquine, se mariant à l’image étrange de cet intérieur de maison de poupée fantastique.
Cette cabane qui n’en avait pas la forme qu’elle avait toujours rêvé d’explorer, et un « quelqu’un » à la même odeur d’inconnu qui lui ouvrait la voie, Storm avait du mal à cacher son ravissement. Ou peut être même l'attente de quelque chose de plus surprenant encore, elle ne le savait pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pv Storm | ON REPASSERA POUR LA DISCRETION   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pv Storm | ON REPASSERA POUR LA DISCRETION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dukan pour perdre moins de 5kg... ça m'inquiète...
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» Comment faire une croix pour indiquer le décès
» Sport pour affiner la silhouette
» Cherche lieu pour mariage

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-