Gefängnis



 

 
 La Haine n'a pas qu'une seule issue. -PV 22h22-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




Rafleur
avatar
Rafleur


Feuille de personnage
ÂGE: 17 ans.
OCCUPATION : Officier Rafleur et Coiffeuse
ADHÉSION : Secret bien gardé.


INSCRIPTION : 06/12/2014
MESSAGES : 57
HAUT-FAITS : 1
SEXE : Féminin

MessageSujet: La Haine n'a pas qu'une seule issue. -PV 22h22-   Sam 27 Déc - 1:57

Sinistre. Lugubre. Et si glauque.

Oh, ça aurait pu être une bien innocente balade dans ce monde tordu si le décor eut été différent. Comme si.

Douce contradiction.
Un sourire candide, des pas légers et espiègles, perdus dans un terrain immense recouvert de pierres tombales. Si elle n’était pas censée être discrète, la petite rousse aurait même chantonné un petit air en l’honneur de ce monde pourris.
Une tempête qui gronde, mais qui sait se faire aussi discrète et habile que le vent. Même sans foule pour la camoufler, sa marche silencieuse, sa rapidité et sa petite taille étaient bien loin de la ralentir et l’a faisait disparaître d’ombre en ombre, dans ce monde où la lumière est moindre, de manière à ce que même sa silhouette ne paraissait que passagère, pour peu qu’on puisse la voir.

Elle n’avait jamais besoin de raisons. Et pourtant, il y en avait bien une l’ayant poussée à s’introduire dans ce cimetière dans lequel elle n’était rentrée que par le passé, suite aux suggestions de ces camarades, qui trouvaient utile d’aller se recueillir sur la tombe de son géniteur, lui aussi Rafleur par le passé.
Une gamine. Au nom bizarre. Des nombres. Enfin, une heure, plutôt. Storm n’avait pas vraiment appris pourquoi, ni l’heure exacte, après tout c’est ce qu’elle entendait des clients, des passants, et ça différait souvent d’une version à l’autre. Mais dans tous les cas, c’était un élément perturbateur, ou plutôt assez ennuyant, une gamine turbulente qui haïssait les Rafleurs. Rien que ça.
La coiffeuse de Close n’avait pas pu retenir un sourire lorsqu’elle avait entendue ça. Elle savait qu’elle aurait dû la mépriser. Mais non, ce n’était pas ce genre de sourire. Partagée entre une certaine joie naturelle et désintéressée, une grande curiosité, -car après tout, ceux qui avait en horreur les exterminateurs avaient beau être nombreux, ils ne le montraient que rarement et n’étaient pas aussi jeunes ; mais aussi un sentiment cruel et vicieux dont elle n’avait ni trouvé l’origine, ni le but.

Mais au final, l’intérêt était là, et c’est celui-là même qui poussa la jeune fille à suivre la boule de nerfs pendant un bon moment, et ce même dans ce singulier cimetière.
Et lorsque le centre de son attention se figea, au beau milieu d’un silence de mort, et la traqueuse fit de même, et ne chercha cette fois ci pas à se réfugier dans l’obscurité d’un arbuste ou d’une pierre tombale.

Debout à quelques pas de sa cible, elle attendait de voir. Voir quoi ? Tout. Sa réaction, et même ce que son propre instinct allait l'a poussé à faire. En fait, elle en était même impatiente.

Fuir les gens, fuir le monde, pour au final se retrouver avec une de celle qu’on avait le plus en aversion, au final ne serait-ce que l’idée réjouissait déjà la jeune Rafleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Bloquée à la même heure depuis 1876
avatar
Bloquée à la même heure depuis 1876


Feuille de personnage
ÂGE: quatorze ans
OCCUPATION : aucune
ADHÉSION : anti-rafleurs


INSCRIPTION : 19/09/2014
MESSAGES : 58
HAUT-FAITS : 2
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: La Haine n'a pas qu'une seule issue. -PV 22h22-   Lun 29 Déc - 23:46



Deux pierres tombales qui s’écroulaient sur ses yeux. Pouf.

Elle avait envie de dormir.  

Les paupières lourdes, les larmes de fatigue qui montaient dans ses prunelles, elle sentait son corps qui se détache, elle sentait son cœur qui tangue et qui se languit de la fatigue pesante et douloureuse qui pénètre ses veines de plus en plus fort. Et tout ce chemin n’eu pas été fait pour rien. Car elle voulait dormir près de celui qu’elle avait perdu, aujourd’hui. Elle voulait  s’endormir auprès de celui qui avait trouvé le repos éternel. Mais elle savait depuis longtemps que sous cette terre il n’y avait plus rien.

Et pourtant.

Et pourtant, elle continuait de croire qu’il était, même sous des milliers de mètres, enfouit dans cette terre. Mais elle savait que Kreis avait sûrement repris les membres de sa défunte chimère pour donner naissance à une nouvelle chose. Une chose qui connaitrait beaucoup de tristesse dans sa vie, tout comme elle.

Sur le sol froid, celui qu’elle avait remué auparavant, elle posa sa tête chargée de pensées qui se mêlent les unes aux autres, et commença à partir vers le pays des songes, là où il existait toujours.

Mais elle sentait qu’elle n’était pas paisible.

Parce qu’en ouvrant ses paupières, elle vit une silhouette dans l’ombre. La silhouette d’une chose perfide, la silhouette d’une petite personne, mais pas celle d’un enfant.

Elle sentait qu’elle était observée.

Quelque chose de malsain. Quelqu’un qui reste, fixe, à trois pas d’elle. Elle se redressa d’un coup, cherchant à tâtons, dans son dos, la lame de son couteau de cuisine. Qu’elle ne trouva pas. Mais elle découvrit le visage de celui qui la fixait intensément ; une jeune fille inconnue. Et l’inconnu fait peur. L’inconnu est dangereux.

L’inconnu est excitant, mais terriblement instable.

Sur ses deux pieds, elle tangue un peu, de la droite vers la gauche, de devant vers derrière, mais elle semble vouloir rester droite, comme pour montrer la force qui émane de son corps ; parce qu’au fond d’elle, elle sentait que la jeune fille était une rafleuse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Rafleur
avatar
Rafleur


Feuille de personnage
ÂGE: 17 ans.
OCCUPATION : Officier Rafleur et Coiffeuse
ADHÉSION : Secret bien gardé.


INSCRIPTION : 06/12/2014
MESSAGES : 57
HAUT-FAITS : 1
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: La Haine n'a pas qu'une seule issue. -PV 22h22-   Mer 14 Jan - 17:18


Haine    



ft. 22h22

▬ Pardon. Pardon ;;. Je mettrais moins de temps la prochaine fois, gnuh. En plus j'ai parlé parlé, et euh, voilà, hésite pas à dire si quoique ce soit va pas.

Son corps ne tremble pas mais dans ces yeux et dans sa posture qui se voulait résistante et puissante, la petite Tempête pouvait sentir que cet adversaire avait compris qui elle était. Ou du moins, qui elle supportait. Cela lui évitait l’introduction.

« ….22h…22, c’est bien ça ? »
Evidemment qu’elle savait. L’heure refit sournoisement surface dans son esprit, tandis que son sourire persistant demeurait sur son visage paisible, tout aussi consciente du danger que pourrait présenter son adversaire armée que certaine qu’elle pouvait répliquer d’autant plus rapidement. Ces yeux se jetèrent dans ceux de la jeune fille, tentant d’y déceler la moindre parcelle de faiblesse. Des yeux confiants qui sondent chaque battement de cils.

« Tu viens souvent ici ? » Se rendant enfin compte de la présence des pierres à ces côtés elle se permis de baisser ces yeux vers celle-ci, toujours aussi assurée, et posa une de ces mains bandés sur le marbre froid, laissant l’une de ces longues manches glissée sur le côté de la pierre. Tant de respect pour les souvenirs, ne pouvant que disparaître.
« C’est dommage qu’il n’y ait plus rien là-dessous…Mais on a toujours une raison de venir pas vrai ? »
Un ton doucereux et des yeux perçants, c’est ainsi qu’opère le serpent. Il étourdit, il apaise avec ces paroles patientes avant de fonder et de mordre à la gorge tous ceux qui paraissent trop effrayés ou trop agressifs. Enfin, une image parmi tant d’autre, pas si fausse, au final.

Elle n’affichait aucune moquerie, pourquoi se priver de remuer ces souvenirs ? Elle-même, adorait le faire. Mais elle ne se souvenait pas de l’emplacement de la tombe de son père pour autant, le cimetière s’étant encore agrandie entre temps.
Elle se voulait pacifiste. Et c’était vrai –tant que l’on ne fouillait pas ces vêtements regorgeant de lames et de ciseaux de toutes tailles. Mais ce n’était pas son intention cette fois ci. Son air à la fois inoffensif et confiant en témoignait. Lentement. Elle suivrait cet instinct lui dictant cet énième caprice avec encore plus de force que les précédents. Et quoi ? Ça, elle ne le savait même pas. Mais n’est-ce pas plus intimidant comme ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Bloquée à la même heure depuis 1876
avatar
Bloquée à la même heure depuis 1876


Feuille de personnage
ÂGE: quatorze ans
OCCUPATION : aucune
ADHÉSION : anti-rafleurs


INSCRIPTION : 19/09/2014
MESSAGES : 58
HAUT-FAITS : 2
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: La Haine n'a pas qu'une seule issue. -PV 22h22-   Mer 28 Jan - 12:25



Face à la rafleuse, elle tente de la fixer dans la pénombre, elle tente de ne pas lui sauter dessus, de sauter sur cette traitre pour lui trancher la gorge avec la lame de son couteau de cuisine.

« ….22h…22, c’est bien ça ? »

Elle ose lui adresser la parole. Bouleversée par le fait qu’une inconnue – surtout une rafleuse, sache son nom, elle rétorqua :

«  Je ne parle pas aux traitres. »

Elle voyait maintenant les yeux de la rafleuse et au fond de son esprit, elle se promit de ne pas les lâcher du regard. De ses yeux emplit de haine, elle la regarda articuler de nouvelles paroles qui agitèrent encore un peu plus sa rage tourmentée.

« Tu viens souvent ici ? »

Elle articula des mots tout en serrant les dents de rage, en faisant des pauses entre ses mots :

« Je-ne-parle pas-aux-traitres ! »


Une de ses mains dans son dos, discrètement, elle tenta de rechercher son couteau dans la petit poche avant de son sac en tissus troué. Quand, enfin ! elle mit la main dessus avant de le cacher derrière sa cuisse. La traitre face à elle, dont elle ne connaissait ni le nom, ni l’âge, continua de prononcer des paroles effrontées.

- C’est dommage qu’il n’y ait plus rien là-dessous…Mais on a toujours une raison de venir pas vrai ?
- Jamais personne n’a tenté de t’égorger, toi ?

Oui, 22H22 était énervée. Elle serra son poing droit, tandis que de sa main gauche, elle, serrait de plus en plus ce couteau qui, dans son esprit, allait bientôt lui servir. Elle jeta un rapide coup d’œil à la tombe, avant de scruter son ennemi. Une fille banale, peut-être un peu âgée qu’elle. Mais est-ce que 22H22 a peur des personnes plus grandes ? Pas vraiment, au contraire. Les gens qui s’en prennent aux plus petits suscitent chez elle une haine encore plus forte.

22H22 fit un pas en avant après avoir pointé sa lame sale face à la fille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Rafleur
avatar
Rafleur


Feuille de personnage
ÂGE: 17 ans.
OCCUPATION : Officier Rafleur et Coiffeuse
ADHÉSION : Secret bien gardé.


INSCRIPTION : 06/12/2014
MESSAGES : 57
HAUT-FAITS : 1
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: La Haine n'a pas qu'une seule issue. -PV 22h22-   Mar 17 Fév - 22:49


Haine    



ft. 22h22

▬ Pardon. J'ai aucune excuse.

Un torrent de sentiments négatifs. Comment ne pas les sentir ?
Storm les attiraient. Elle se sentait presque flattée d’en être actuellement la cible. Quoi ? Elle savait que c’était sincère au moins.
Pourtant, cet adversaire si jeune, semblait garder fièrement le contrôle, retenant sans doute un acte imprudent.
«  Je ne parle pas aux traitres. »
Traitre ? La Rafleuse retint un léger rire. Elle n’était clairement pas de ceux qui défendaient leur groupe contre les injures verbales ou les provocations. Loin de là.
Laisser dire, laisser s’emporter, laisser prendre confiance.
Et puis la stratégie mise à part, c’était trop démonstratif pour elle, toute cette loyauté.
Pourtant, elle ne pouvait renier les cris de ceux qu’elle avait trahis et vendus pour prouver cette loyauté à sens unique.
Traitresse. Crève.
La trahison n’est pas pardonnée chez les Rafleurs.

Comme si ce simple mot était l’expression même de son appartenance aux Rafleurs, à son ascendance, et la concentration de la haine qu’on pouvait ressentir contre elle. Pourtant, les stèles auraient dues suffire à le lui rappeler.
Derrière son sourire, elle ne baissait pas sa garde. Et derrière son sourire, elle sentait ces gênes de Rafleurs hurler, dès qu’elle vit ce couteau pointé vers elle.
- Jamais personne n’a tenté de t’égorger, toi ?
Parmi ces tombes, parmi ces morts qu’on venait visiter, parmi cette place vide de corps, elle se sentait plus que jamais dans son rôle. Le cimetière est notre terrain de jeu.
Calmant son instinct meurtrier, son idée se concrétisa enfin, dans un réflexe de tueur qui se rend compte de ce qu’il fait sans pour autant en saisir toute l’étendue. Destruction.
- Evidemment. Pas mal de fois même. Mais comme tu le vois, je suis toujours là !
Dommage, hein ? Un sourire réjouit au lèbre, elle ne comptait plus. Ces fois ou une lame effleurait son cou, ces fois lors desquelles  elle avait senti le souffle de la vie qui défaillait et qui menaçait de la quitter.
Son idée en tête, enfin claire dans son esprit, elle ne comptait définitivement pas attaquer, et pourtant, d’un mouvement habile de doigts, elle fit glisser son arme fétiche, une paire de ciseau entièrement fait de métal, dans ces mains, jusqu’alors cachée dans ces manches. Ce n’était pas pour faire jolie, c’était clair, mais c’était plus un avertissement qu’une réelle menace. Dans l’instant.
Elle fit claquer son outil qui résonna dans un bruit sourd et métallique. Elle aussi, fit un pas.
« Tu penses réussir ? A me tuer ? A tuer les Rafleurs ? Dis ? Et finir aussi pitoyablement ? »
Aucun besoin de désigner quoique ce soit, l’environnement était bien suffisant. C’est ridicule.
Elle ne savait pas, Storm ne savait rien des intentions de 22h22. Survivre ? Prouver ? Venger ? Exister ? Elle avait bien l’intention d’en apprendre plus. Sans cela, peu importe ces intentions, elle ne pouvait rien accomplir. Mais elle sentait que cette enfant n’avait pas peur de la mort et de l’adversité.
« C’est dommage. Tu n’as pas l’air faible pourtant. »
Ne te précipite pas. L’instinct primait sur la logique. Au fond, au fond du fond, elle devait l’avouer, elle voulait détruire. Détruire et rapprocher un peu plus 22h22 de l’objet de sa haine. Après tout, les forts sont faits pour être rassemblés. Elle comptait la pousser à bout. La mettre à nue. Prouver ce qu’elle pensait, quitte à soulever d’autres points communs. Ou en inventer.
Saleté de serpent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Bloquée à la même heure depuis 1876
avatar
Bloquée à la même heure depuis 1876


Feuille de personnage
ÂGE: quatorze ans
OCCUPATION : aucune
ADHÉSION : anti-rafleurs


INSCRIPTION : 19/09/2014
MESSAGES : 58
HAUT-FAITS : 2
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: La Haine n'a pas qu'une seule issue. -PV 22h22-   Lun 23 Fév - 23:14



Elle avait envie de courir face à elle et de lui enfoncer cette lame dans son corps.

Profondément.

Mais c’était ça, le problème avec 22H22 : l’incertitude. Devait-elle le faire ? Ne devait-elle pas ? Sa vie se résumait à ces deux grandes questions. Des choix à faire qui la mènerait sur des chemins différents. Mais 22H22 ne se souciait pas de la route à prendre, non. 22H22 vaquait. 22H22 pensait. Elle ne rêvait pas non, elle pensait juste à ce qu’elle pouvait faire, de la façon la moins stupide qu’elle soit. Car certaines erreurs sont irréparables.

- Tu penses réussir ? A me tuer ? A tuer les Rafleurs ? Dis ? Et finir aussi pitoyablement ?

Et malgré les paroles de la Rafleuse, la lame de 22H22 restait bien en l’air. Peut-être devait-elle écouter les paroles de la Rafleuse qui furent pour le moins sensées. Mais 22H22 n’avait que faire d’une Rafleuse, non. 22H22 n’écoutait pas les gens comme ça.

- C’est dommage. Tu n’as pas l’air faible pourtant.

Elle savait que la Ralfeuse tentait de jouer avec ses nerfs, de jouer avec son esprit ou avec sa force mentale. Non, 22H22 savait qu’elle n’était pas faible ; le couteau qu’elle tenait en main n’en était donc pas la preuve ? Mais la marmite qu’était 22H22 commençait à bouillir, elle devait à tout prix sortir quelque chose de sa bouche ; que ce soit absolument censé ou pas.

- Ta gueule !

La casserole était pleine, elle débordait même.

- Si je le veux, je te saigne avec ce couteau !

Parfois, elle était terriblement ridicule, 22H22, quand elle s’énervait. Mais elle ne s’en rendait pas vraiment compte, non, au contraire. La jeune fille fit plusieurs pas en avant, la rage dans les yeux et la main tremblante d’énervement, toujours la pointe dressée vers la Rafleuse. Cette maudite Rafleuse qui était venue l’emmerder ce jour où il ne le fallait pas.

Elle s’arrêta à cinq centimètres de celle qu’elle détestait, luttant contre la fatigue et la rude journée qu’elle avait pu passer.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Rafleur
avatar
Rafleur


Feuille de personnage
ÂGE: 17 ans.
OCCUPATION : Officier Rafleur et Coiffeuse
ADHÉSION : Secret bien gardé.


INSCRIPTION : 06/12/2014
MESSAGES : 57
HAUT-FAITS : 1
SEXE : Féminin

MessageSujet: Re: La Haine n'a pas qu'une seule issue. -PV 22h22-   Dim 22 Mar - 23:10


Haine    



ft. 22h22

▬ Luttes, survie bien face au monde entier ;

On pouvait voir dans ces yeux vicieux une once de fierté, de supériorité face à cette fougueuse férocité, rongeant, rongeant les barrières de la prudence, détruisant toute logique et tout bon sens. Elle aimait voir ça, Storm, le fruit de ces paroles venimeuses pleines d’intentions blessantes, elle aimait s’en prendre à plus instable qu’elle, a plus sensible qu’elle, pourrait-on même dire à plus faible qu’elle ? Oui. Non. Peut-être.
Elle sentait qu’elle aurait pu le planter dans cette fine gorge, son ciseau adoré.
Mais Storm savait que ce s’aurait été du gâchis, cette petite fille pleine de vie mourant si simplement.
Et elle savait combien sous-estimer les autres lui étaient impossible, dans sa constante envie de prudence, et dans son envie de supériorité méfiante, elle résistait au relâchement sans pour autant oublier de s’adonner royalement à la cruauté du plus fort.
Elle avait de vagues intentions, cette enfant. Comme toi. Peut-être.

- Ta gueule !

Elle sentait la rage montée, la violence retenue, la haine justifiée.
Tu te détestes toi-même, silencieusement.

- Si je le veux, je te saigne avec ce couteau !
Avec plaisir et soin, s’il te plaît.
Elle s’avançait, arrivant à son niveau. Un mouvement de trop et c'était la fin. Pour qui ?

Storm sentait qu’elle serait peut-être la plus rapide. Peut-être.
Elle tremblait, cette main si ferme et faible à la fois. Et Storm ne ressentait pas de compassion, ni de pitié en la voyant. Non. Storm ne ressent alors qu’une irrésistible envie d’accentuer ces sentiments difformes qu’elle avait en partie provoqué, de les corrompre de toute son âme.
Storm. Prudente. Imprudente. Instable. Mauvaise.
Mauvaise, la graine qui pousse dans le cerveau des autres.

Mettant innocemment ces mains, tenant toujours son arme, dans son dos, elle se penchait, lentement, doucement, jusqu’à ce que l’espace entre son cou et le couteau que tient 22h22 ne soit assez tenu pour être dépassé d’un simple geste, et que ces yeux ne puissent éviter ceux de sa pire ennemie. Elle ne tremblait pas, elle n’hésitait pas, et pourtant elle resta prête. Storm savait que ce genre d’attitude peut à la fois conduire à la stupéfaction tout comme une panique violente qui serait dangereuse. Elle savait. Mais elle savait aussi que 22h22 hésitait. Elle savait éviter les blessures fatales, et une blessure non létale n'aurait été qu’un médiocre prix à payer pour ce qu’elle recherchait dans ces yeux si certains –aussi grave soit elle.

« Tu sais où ils vont, les forts, 22h22 ? »
Ce maudit sourire confiant, ce maudit sourire de supérieur, ce maudit sourire d’hypnotiseur.
- Et où es-tu, à présent,  22h22 ?
Où est-ce que tu vas ? Pourquoi ? Où est le sens de tout ça ?
- Contre quoi tu luttes, au final ?
Tu es sure que ce n’est pas contre toi-même ?
Il y avait comme une présomption acide dans ces paroles à moitié murmurées, qui voulaient faire croire qu’elle le savait, et cela mieux qu’elle. Non Storm, tu ne sais rien, mais tu murmures, encore. Tu t’infiltre dans tout ce qui te semble être une faille.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Haine n'a pas qu'une seule issue. -PV 22h22-   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Haine n'a pas qu'une seule issue. -PV 22h22-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Haine n'a pas qu'une seule issue. -PV 22h22-
» La seule voie!!!
» "Je veux faire toute seule!"
» Vivre seule à deux
» Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots. — Gen. 11:1

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-